Judo : les actualités du judo en France et dans le monde - Équipe de France

Le bronze pour la France Équipe de France / dimanche 3 septembre 2017 / source : alljudo


L'équipe de France remporte la médaille de bronze des championnats du monde par équipes mixtes en dominant la Russie par 5 victoires à 1.

La France n'a pas tremblé face à une équipe russe dont les titulaires de la compétition individuelle avaient été laissés au repos.

Hélène Receveaux se trouvait en difficulté face à Anastasiia Konkina, puisqu'elle était menée d'un wazari après une tentative de contre mal maîtrisée sur un sode de la Russe. Sans paniquer la Bourguignonne revenait sur un uchi-mata très aérien, puis, dans la dernière minute elle concrétisait sa domination sur juji-gatame.

Benjamin Axus, peu en réussite jusqu'à lors sur ces championnats du monde, allait mettre son point au bon moment. Sur une tentative de o-uchi-gari, le Russe Ozdoev, essayait d'arracher de face, mais Axus restait bien à l'intériieur (wazari) et il enchaînait opportunément en osae-komi.

Marie-Eve Gahié, mettait un peu temps à trouver ses marques, gênée par les yoko-guruma de Valentina Matseva. Lucide, elle profitait d'une sortie d'attaque de la Russe pour marquer wazari sur tani-otoshi et offrir son troisième point à l'équipe de France.

Axel Clerget pouvait donner le point victorieux à l'équipe de France, mais il se mettait en difficulté en offrant deux wazari au Russe Igolnikov sur des tentatives de contre sur lesquelles il se mettait sur le dos un peu tout seul. Il parvenait à réduire la marque sur o-uchi-gari, mais ce n'était pas suffisant, et c'est finalement Romane Dicko qui allait se charger de conclure.

Très entreprenante, Dicko ouvrait le score sur harai-goshi, avant de se faire remonter sur un ko-uchi-gari qui semblait anodin et sur lequel elle se prenait un peu les pieds dans le tapis. Il en fallait plus pour déstabiliser cadette de l'équipe de France qui clôturait les débats et faisait exploser de joie le camp français sur un très gros harai-goshi.

Bien décidé à préserver son invincibilité du jour, le Capitaine Maret poussait le lourd Volkov au golden score, et il profitait d'un yoko-guruma approximatif pour immobiliser le Russe en tate-shio-gatame.

Le parcours de l'équipe de France :
France 4 - Allemagne 2
France 2 - Corée du Sud 4
France 4 - Hongrie 2



Réagir à cet article