Judo : les actualités du judo en France et dans le monde - Équipe de France

Corée du Sud 4 - France 2 Équipe de France / dimanche 3 septembre 2017 / source : alljudo


La France a été battue en quarts de finale des championnats du monde par équipe par une séduisante équipe de Corée du Sud sur le score de 4 à 2. Les bleus disputeront les repêchages face à l’Allemagne.

Le staff avait choisi d’injecter du sang neuf après le match contre la Hongrie en faisant rentrer Priscilla Gneto, Pierre Duprat et Axel Clerget.

 

Première en action Priscilla Gneto prenait le score sur sode (wazari) mais la réaction de Youjeong Kwon était rapide et cinglante : un premier wazari su o-soto suivi d’un deuxième sur ko-soto. La Corée du Sud démarrait très fort cette rencontre puisque Chagrin An prenait largement la mesure de Pierre Duprat avec également deux wazari inscrits sur sode et sur ko-uchi.

Marie-Eve Gahié, très incisive, redonnait un peu d’oxygène à une équipe de France déjà au bord de la défaite. Elle marquait d’abord wazari sur o-soto puis elle immobilisait la Coréenne Seongyeon Kim après que celle-ci se soit blessée sur une action en apparence anodine.

Le combat entre un Axel Clerget revanchard et Donghan Gwak, médaillé de bronze avant-hier, tenait toutes ses promesses. Intense, dur, les deux combattants se rendaient coup pour coup, et le suspens durait pendant presque trois minutes de golden score. Mais c’est le Coréen qui finissait par trouver la faille : sur une tentative en uchi-mata, Clerget tentait de surpasser debout pour enclencher juji-gatame, mais le Coréen repartait en seoi-nage et inscrivait un ippon imparable.

Face à Minjeong Kim, troisième hier en +78kg, Romane Dicko a mesuré le chemin qui la sépare encore des meilleures mondiales. Elle commettait l’erreur en début de combat de tourner le dos sans lancer d’attaque et elle se faisait contrer sur l’arrière (wazari). En difficulté au kumi-kata et sur tous les passages au sol, la championne de France finissait par craquer en concédant un nouveau wazari sur o-soto-gari avant de se faire immobiliser.

Même si l’issue de la rencontre était connue, Cyrille Maret mettait un point d’honneur a remporter son combat avec la manière. Après avoir marqué rapidement wazari sur ko-uchi-gari, il concluait avant la mi-combat sur un très bel uchi-mata.

En repêchages la France rencontrera l’Allemagne qui s’est incliné face au Japon.

 

 



Réagir à cet article