Judo : les actualités du judo en France et dans le monde - Interview

Grégory Boulicaut : aider l'athlète à devenir 'le meilleur de soi-même' Interview / jeudi 16 mai 2019 / source : alljudo


Judoka et dirigeant de club, Grégory Boulicaut est surtout coach mental de plusieurs judokas via son cabinet GB Consulting. Rencontre.

Bonjour Grégory, pouvez-vous nous retracer votre parcours de judoka ?
J'ai 47 ans et j'ai commencé le judo il y a 35 ans déjà dans le nord de la France ! J'ai eu un niveau national en cadet puis j'ai eu la chance de faire mon service militaire au sport-armée de Marseille sous la houlette de Jean-Paul Coche. Après cela je me suis tourné vers ma deuxième passion, la course à pieds et plus précisément le marathon, j'en ai couru quatorze. Je suis revenu dans le judo via mes deux fils qui sont ceintures noires. Tout d'abord comme dirigeant du club de Brétigny sur orge, puis le virus de la compétition m'a repris et j'ai participé au circuit vétéran, avec notamment en 2017, une participations aux championnats d'Europe et aux championnats du monde.

Et du point de vue professionnel ?
J'ai fait une grosse partie de ma carrière, pendant plus de 20 ans, dans la grande distribution, secteur dans lequel j'ai toujours managé. Comme je me l'étais promis, j'ai switché à la quarantaine vers le coaching. J'ai obtenu mon diplôme d'Executive Coach à HEC et une certification complémentaire en préparation mentale du sportif. En octobre 2015 j'ai ouvert mon cabinet GB Consulting qui propose de la formation, du team building, du coaching pour les dirigeants d'entreprises et pour les athlètes.

Quels sont les athlètes que vous accompagnez ?
Je suis actuellement une dizaine d'athlètes. Des judokas bien sûr, mais également des pilotes. En judo je suis des athlètes avec des âges et des niveaux différents comme par exemple, Antoine Lamour (INSEP), Hubby Confiac (PF Marseille) ou Katie Pelamatti (PE Reims). Mon entreprise soutient et accompagne également Sarah-Léonie Cysique dans son projet depuis 3 saisons.

Pouvez-nous nous expliquer quelle est votre approche et en quoi consiste votre méthode ?
J'accompagne les athlètes à se préparer mentalement pour optimiser leurs performances. Je n'arrive pas avec des solutions, mais je cherche à les aider à trouver leurs propres solutions. Je les aide à contrôler leurs émotions. On réfléchit ensemble sur le sens de leur démarche, puis ensuite on travaille sur les habiletés mentales. La performance mentale est comparable à la performance physique, elle doit être préparée. Mon objectif est de permettre aux athlètes de devenir le meilleur d'eux-mêmes.

Vous parlez d'habiletés mentales, pouvez-vous détailler quelles sont-elles, notamment pour les judokas ?
On travaille sur le dialogue interne, la gestion du stress, la fixation des objectifs, la confiance, la relaxation, sur la motivation... Je m'appuie également souvent sur la psychologie positive. J'utilise aussi l'imagerie mentale qui permet par exemple de créer des images « ressources » ou images « ancrages » auxquelles l'athlète peut se raccrocher lors d'une compétition. Chaque athlète est unique et différent, ce qui rend mon quotidien riche et passionnant !

Comment peut-on vous joindre pour vous poser des questions et pour mieux connaître votre travail ?
J'organise le jeudi 30 mai un petit déjeuner dans mes bureaux à Paris, au cours duquel Antoine Lamour sera présent et où nous pourrons échanger avec toutes les personnes intéressées. Pour me contacter les lecteurs de alljudo peuvent m'adresser un mail (gboulicaut@g-b-consulting.fr) ou m'appeler directement (06 78 30 18 60).

Site web : www.g-b-consulting.fr
Compte instagram : https://www.instagram.com/gb_consulting/



Réagir à cet article