Judo : les actualités du judo en France et dans le monde - Article

Riner et Tcheuméo pour finir en beauté Article / samedi 23 avril 2016 / source : alljudo


Teddy Riner (+100kg) et Audrey Tcheuméo (-78kg) ont porté à cinq le nombre de titres remportés par les bleus. La France termine largement en tête de ces championnats d’Europe.

Paradoxalement l’octuple champion du monde Teddy Riner n’a remporté aujourd’hui ‘que’ son cinquième titre continental. Après une première partie de journée facile, il rencontrait en demi-finale le Géorgien Matiashvili, un combattant dangereux qui a su contrarié Riner sur les mains… pas une mince affaire. A un shido partout à une minute du terme, l’arbitre sanctionnait sévèrement le Géorgien et faussait la fin du combat. Riner gérait intelligemment et il profitait du relâchement de Matiashvili dans les tout derniers instants pour le punir sur uki-waza. En finale, Riner la jouait prudent face à l’Israélien Sasson, il faisait la différence aux pénalités (3 shidos à 1) avant de conclure en fin de combat sur un juji-gatame opportuniste suite à une attaque à genou de l’Israélien. Bien physiquement, même s’il a semblé manquer d’un peu de vivacité, le Levalloisien a gagné et il s’est découvert un prétendant crédible en la personne du Géorgien. Un championnat utile dans l’optique des Jeux.

Si le troisième titre européen d’Audrey Tcheumeo est forcément une bonne nouvelle, il en est une encore meilleure : elle semble avoir résolu ses problèmes de ‘caisse’ et elle a affiché des progrès certains dans sa gestion de combat. Avec des victoires sur la Croate Matic (4 shidos), sur l’Anglaise Gibons (ippon sur harai-goshi), sur l’Allemande Malzahn (3 shidos à 2) et sur la Néerlandaise Steenhuis (4 shidos) elle a envoyé un message fort à quelques mois de Jeux, même si elle a moins fait tombé qu’à son habitude.

Jour sans pour la double championne d’Europe Emilie Andéol. Battue aux pénalités (2 à 0) par la Turque Kayra Sayit (ex Ketty Mathé), elle n’a pas trouvé plus de ressources pour décrocher le bronze face à l’Allemande Weiss qui l’a battue sèchement sur une action avant –arrière après seulement 1’30 de combat. Une compétition à vite oublier la combattante de Champigny.

Après un début de compétition de très bonne facture, avec notamment une victoire sur le Russe Magomedov, Alexandre Iddir a dû déposer les armes. Blessé au genou dès son premier combat, le judoka de Flam 91 a choisi prudemment de renoncer à disputer la demi-finale. Dans la même catégorie, Axel Clerget menait face à Kuczera (3 shidos à 2) avant de se faire surprendre à 9s du terme sur un sutémi du Polonais.

Arrivé sur ce championnat avec beaucoup d’ambition et fort de sa troisième victoire à Paris, Cyrille Maret est tombé de haut dès le premier tour face au jeune et prometteur Michael Korrel. Gêné par la garde à gauche du Néerlandais, il concède un premier yuko sur o-uchi-gari puis un deuxième sur seoi-nage sans jamais réussir à se montrer dangereux.



Réagir à cet article