Judo : les actualités du judo en France et dans le monde - Article

Les favoris au rendez-vous Article / dimanche 8 novembre 2015 / source : alljudo


Pas de vainqueur surprise lors de cette deuxième journée des championnats de France, où les favoris ont tenu leur rang, à commencer par l'invincible Teddy Riner.

Déjà médaillée à six reprises, Marielle Pruvost n'avait encore jamais goûté aux joies d'un titre aux premières div'. C'est désormais chose faite. Une belle attitude, un judo matrîsé, un bon équilibre entre sens tactique et judo d'attaque, c'est avec ces qualités qu'elle s'impose sans jamais avoir été réellement inquiété durant la journée. En finale elle a dominé Héloïse Lacouchie qui monte sur le podium national pour la première fois en individuel.

Après sa belle prestation au tournoi de Paris, Margaux Pinot a confirmé qu'il faudrait compter avec elle pour succéder à Gévrise Emane. La finale face à Clarisse Habricot ressemblait à un combat piège, mais elle est s'en est sortie sans faire d'erreur. Elle peut désormais tourner son esprit vers l'international.

De plus en plus posée et structurée dans son judo, et toujours explosive dans ses attaques, Sama-Hawa Camara remporte en toute logique son premier titre. Suite au forfait de dernière minute de Madeleine Malonga, l'adversaire a priori la plus dangereuse se nommait Gérraldine Mentouopou. C'est elle qu'elle retrouvait un finale, pour un combat fermé, un bras de fer entre deux combattantes aux profils assez similaires, que Camara remportait aux pénalités.

Battue l'année dernière en finale par Audrey Tcheuméo, Marine Erb a confirmé que la numéro deux de la catégorie derrière Emilie Andéol c'était bien elle. Avec son petit gabarit, son style agressif, et ses seoi-nage, ses combats rappelent qu'au judo « le petit peut battre le grand ». En finale la différence de gabarit avec Rebecca Ramanich était assez saisissante, mais c'est bien elle qui s'est imposée, privant la combattante de l'ADJ 21 d'un titre qu'elle n'est encore jamais parvenue à obtenir.

Les deux favoris des moins de 90kg, Ludovic Gobert et Romain Buffet se sont logiquement retrouvés en finale. Dans leurs styles très différents ils ont traversé leur tableaux respectifs sans trembler. Ludovic Gobert, dans de belles dispositions aujourd'hui, a rapidement conclu cette finale en immobilisant Buffet après avoir esquivé une tentative de sutémi. On attend maintenant de le voir face à l'opposition étrangère.

Vainqueur surprise l'année dernière, Joseph Terhec confirme, et s'affirme de plus en plus comme le numéro deux derrière Cyrille Maret. Matthieu Dafreville qui aurait sans doute pu le stopper dans sa quête du doublé s'étant blessé, Vincent Massimino apparaissait comme le plus à même de le contrarier. Terhec allait démontrer le contraire en expédiant la finale en 30s : sur une attaque mal préparée de Massimino il le contrait parfaitement en o-soto-gari. A 20 ans le voilà déjà double champion de France.

 

Teddy est venu. Pour la deuxième année consécutive la star du judo mondial a honoré les championnats de France de sa présence. Une décision vraiment respectable, que d'autres devraient penser à imiter. Teddy a gagné. Facilement et avec la manière. En finale il s'est même permis de faire un peu le spectacle au sol aux dépends du pauvre Matthieu Thorel. Le public qui était venu pour cela, a bien assisté au show Riner. Teddy est rentré. La star du judo français a aussi ses petites exigences. Sa finale qui devait être la dernière a été avancée ainsi que sa remise de récompense qui n'a pas attendu la fin de la compétition. Si c'est à ce prix là qu'il négocie sa présence sur les France, on ne fera pas les fines bouches.  


Résultats de championnats de France 1e division

Réagir à cet article