Judo : les actualités du judo en France et dans le monde - En bref

Larbi Benboudaoud : 'Il ne manquait qu'Abe' En bref / mardi 12 janvier 2021 / source : FFJudo


L'analyse de Larbi Benboudaoud, responsable de l'équipe de France féminine, suite à la première journée des Masters.

En -48kg, pour Shirine Boukli c'est dommage, car elle était capable de faire beaucoup mieux. Elle sortait d'un titre européen. D'ailleurs c'est celle qu'elle a battue en demi à Prague qui va au bout. Ce qui ajoute un peu plus de frustration.

Mélanie Clement s'engage à fond. Sauf qu' elle a buté sur la demie et la place de 3. Elle se fait en plus mal au coude. Rien de méchant mais j'espère que ça ne va pas trop l'embêter pour la suite. Dommage pour Mélanie car fidèle à elle-même elle s'est battue et n'a rien lâché mais finit au pied du podium.

En -52kg, Astride Gneto remet ça. Comme l'année dernière, elle fait médaille de bronze. Il y avait une stratégie autour d'elle. Elle s'est présentée sans coach. C'était convenu avec elle et Séverine Vandenhende pour lui faire prendre conscience qu'il fallait qu'elle prenne les choses en main. Séverine lui a demandé de faire un point sur ses adversaires. Elle l'a briefé avant et après les combats afin qu'elle prenne conscience que lorsqu'elle gagne c'est elle et lorsqu'elle perd c'est aussi elle. Cette stratégie n'a pas trop mal marché car elle fait médaille de bronze.

Amandine Buchard, c'est très bien, elle gagne. Mais comme d'habitude sur la compétition, on a l'impression qu'elle a des moments de doute sur ses combats. Il faut être derrière pour la rebooster. En demi-finale elle rencontre Majlinda Kelmendi (KOS). J'espère que cette victoire va lui faire péter tous les verrous qu'elle a dans sa tête. Parfois elle est capable de faire des trucs très dur et d'autres fois, mettre les deux pieds sur le frein. Elle a gagné avec les meilleures, il ne manquait que Uta Abe.

En -57kg, Hélène Receveaux a vraiment des qualités au niveau mental incroyables. Elle ne lâche rien, elle se bat comme une dingue. Elle y a laissé son dos, son coude, s'est pris un cocard. Mais elle se bat jusqu'au bout. Je trouve que c'est une très grosse qualité pour une athlète. Mais elle a encore des lacunes au niveau tactique. Ses adversaires ont vite fait de l'analyser. Mais si ce ne doit pas être sympa pour eux de savoir qu'ils vont la rencontrer car ils savent que c'est un bulldozer qui va leur rentrer dedans.

Sarah-Léonie Cysique a fait une super journée. Elle bat la n°1 mondiale, la Canadienne Jessica Klimkait en demi-finale. Elle a pris confiance en elle. Elle a fait une super finale face à la Japonaise Tsukasa Yoshida. Dommage que cela ne tourne pas à son avantage. C'était une vraie baston au kumi kata. Superbe. C'est dommage qu'elle ait lâché sur le passage ne waza à la fin. C'était un très beau combat à regarder. Je pense que Sarah passe un cap avec cette médaille qui est de niveau mondial. C'est de bon augure pour la suite !



Réagir à cet article