Judo : les actualités du judo en France et dans le monde - En bref

Juniors suspendus : la FFJDA ne lâche pas En bref / lundi 27 novembre 2017 / source : alljudo


La FFJDA a initié une procédure disciplinaire à l'encontre de huit juniors.

Après avoir sanctionné huit juniors pour un comportement jugé inaproprié lors des championnats du monde, puis après avoir vu cette sanction annulée par la commission de discpline de la FFJDA, la FFJDA a ouvert une procédure disciplinaire, contre les huit mêmes athlètes.

Les athlètes concernés ont reçu un courrier de la part du Vice-Président Jean-René Girardot leur expliquant qu'il leur était reproché "d'avoir participé à un rassemblement des athlètes de l'Equipe de France Juniors de Judo, prenant forme d'une soirée (dite "festive") dans une chambre d'hôtel". La lettre évoque également un comportement "désinvolte et inadmissible".



Réagir à cet article

  • koroed - le 28/11/2017 à 09:18

    Il y a une loi! Vous êtes déjà convaincu de cela en perdant devant les tribunaux! )))) Il est clair que vous ne pouvez pas vous calmer!

  • judo77200 - le 27/11/2017 à 10:06

    Il y a quelques années, la fédération de football avait eu le même problème avec A. Griesman et 4 autres joueurs. Ils étaient sortis 3 jours avant un match sélectif pour les championnats du monde ou d'europe. Derrière, ils ont pris un an de suspension d'équipe nationale. Et personne n'était intervenu pour aller à l'encontre de la décision de la fédé de football. Pourquoi dans notre sport où l'on met en avant le code moral, des clubs ont préféré faire le contraire.

  • judo77200 - le 27/11/2017 à 10:47

    Nous ne comprenons plus rien! D'abord, la fédération leur interdisant de faire des compétitions pendant 1 mois! Après, l'avocat qui intervient et fait annuler la décision de la fédé! Et maintenant, la fédération qui relance pour motif "d'avoir participé à un rassemblement des athlètes de l'Equipe de France Juniors de Judo, prenant forme d'une soirée (dite "festive") dans une chambre d'hôtel". La lettre évoque également un comportement "désinvolte et inadmissible". Alors comment va se finir cette affaire