Judo : les actualités du judo en France et dans le monde - Équipe de France

Notre sélection féminine pour le tournoi de Paris Équipe de France / mercredi 14 decembre 2016 / source : alljudo


Alors que le comité de sélection devrait se réunir à la fin de cette semaine, alljudo se livre au jeu des pronostics et vous propose les contours de ce que pourrait être la sélection féminine pour le tournoi de Paris.

Rappel sur les critères de sélection :
- avoir participé aux Championnats de France 2016
- sélection automatique pour les médaillés olympiques de RIO
- sélection automatique pour les Champion de France de Montbelliard 2016

Moins de 48kg
Mélanie Clément (championne de France) est pour l'instant la seule incontournable de cette catégorie. Pour l'accompagner on verrait bien la vice-championne de France Anais Mosdier (18 ans), même si elle ne possède pas vraiment de marge sur les deux médaillées de bronze de Montbéliard Mélodie Vaugarny et Stéphanie Gerno, ni sur les deux athlètes « INSEP » Séphora Corcher (5e au GP d'Abu Dhabi) et Cheyenne Mounier (3e au GP de Croatie). Une poule de sélection pourrait permettre d'y voir plus clair et peut-être de redonner une chance à Lucile Duport, nouvelle arrivante dans la catégorie et battues aux championnats de France ou à la toute jeune Shirine Boukli. Sur la logique de sélection des dernières années, avantage à Corcher et Mounier.

Moins de 52kg

En l'absence d'Amandine Buchard, le podium de Montbéliard pourrait être sélectionné dans son intégralité : Astride Gneto (1e), Coraline Marcus-Tabellion (2e), Amélie Guihur (3e) et Laetitia Payet (3e). Mallaurie Mercadier, Laura Holtzinger, voir Romane Yvin, devront sans doute se contenter d'une place de réserviste.

Moins de 57kg

Même en l'absence d'Automne Pavia qui n'a pas participé aux championnats de France, cette catégorie offre une belle densité. Laetitia Blot (championne de France), Hélène Receveaux (n°3 mondiale) et Priscilla Gneto seront à n'en pas douté sur les tatamis parisiens. La quatrième place se jouera entre Sarah Cysique (18 ans), 3ème des France D1, titulaire des championnats d'Europe juniors, et Lola Benarroche (25 ans), vainqueur du GP de Croatie, 3ème du GS d'Abu Dhabi, n°19 mondial mais battue pour le bronze à Montbéliard par Sarah Cysique.

Moins de 63kg

Derrière les deux leaders Clarisse Agbegnenou et Margaux Pinot, la vice-championne de France Chloé Yvin se détache. La dernière place se jouera entre Yasmine Horlaville (19 ans), athlète INSEP, 3ème des France 1D, Lacouchie Héloise (26 ans), 3ème des France 1D, et Clémence Eme (19 ans), athlète INSEP et 5eme des France 1D. Yasmine Horlaville semble néanmoins avoir l'avantage.

Moins de 70kg

Encore une catégorie qui offre une belle densité. Marie-Eve Gahié, Fanny-Estelle Posvite, suivies de Melissa Héleine ont un peu d'avance sur les deux médaillées de bronze de Montbéliard Lucie Perrot (24 ans) et Clarisse Habricot (28 ans). Perrot à l'avantage d'être plus jeune, mais elle a été battue Habricot lors des championnats de France.

Moins de 78kg

Le quatuor aurait été facile à trouver si la championne de France Julie Pierret ne s'était pas blessé à Tokyo. Du coup c'est sans doute Christelle Garry qui complétera le trio Audrey Tcheuméo, Sama Hawa Camara et Madeleine Malonga. La jeune Valentine Marchand pourrait être la réserviste.

Plus de 78kg

Avec les blessures de Julia Tolofua et Marine Herb, le choix est assez restreint. La championne Olympique Emilie Andeol sera présente à Paris, tout comme la jeune championne de France Romane Dicko. Ensuite le choix se fera entre Eva Bisseni qui avait disputé les France pour le « fun », Anne-Fatoumata M'Bairo voir Marie Delpuppo.

 



Réagir à cet article

  • MortiniAnthony - le 15/12/2016 à 02:38

    En -48kgs, où tout est a refaire, Mélanie Vieu est oublié aussi, encore junior 1, elle sort Gerno, Mounier, et cède Yuko sur Mosdier en Demi, un moment de relâchement en place de 3 lui fait perdre le bronze, mais par ailleurs, c'est une des rares à avoir sorti la japonaise de la catégorie ce weekend à Aix, japonaise que l'on risque de revoir vite en international.