Judo : les actualités du judo en France et dans le monde - FFJDA

Sucy et Grésivaudan déjouent les pronostics FFJDA / lundi 28 novembre 2016 / source : alljudo


Sucy Judo chez les juniors garçons et l’Alliance Grésivaudan en cadets remportent pour la première fois le titre. Chez les filles se sont les habituées qui font la loi : Flam 91 en cadettes et Peugeot-Mulhouse en juniors.

Grésivaudan, la fraîcheur des montagnes
En quelques années la réputation de l'Alliance Grésivaudan a largement dépassé les parois rocheuses de cette vallée iséroise. Après avoir formé Cédric Revol, le duo Nicolas Chansseaume - Olivier Cano, vient de réussir un bel exploit en décrochant le titre par équipes cadets avec des judokas formé au sein de leur club depuis leur plus jeune âge. Une belle récompense pour ce club où l'on est adepte du judo traditionnel, des seoi-nage, et des voyages à Tenri.

Sucy Judo, l'année des premières
après avoir remporté son premier titre de champion de France par équipes 1e division en 2015, le Sucy Judo de Stéphane Auduc a pris goût aux premières ! Un premier titre de champion de France juniors en individuel avec Dylan Roche, un premier titre de champion de France 1e division individuel avec Pape Doudou Ndiaye, et enfin, peut-être le moins attendu de tous, le titre de champion de France juniors par équipes.

Avec un staff de plus en plus étoffé, au sein duquel Stéphane Auduc peut s'appuyer sur l'expérience de Matthieu Dafreville, Frédéric Stigelmann ou encore Cédric Dermée, et une équipe composée de judokas « made in Sucy » comme Enzo Hilaire ou Dylan Roche, mixée avec des recrues récentes (Luka Mkheidze, Julien Mercier) et un extérieur, Alan Caillouey (Auvers-sur-Oise), Sucy Judo a déjoué les pronostics plutôt favorables à Nice Judo, l'OM judo ou encore au Flam 91.

L'un des temps forts de leur parcours aura été la victoire en quarts de finale contre Nice judo, notamment grâce à la victoire de Enzo Hilaire (-81kg) sur le champion de France des moins de 100kg, Guerman Andreev.

Flam91, puissance 4
Si les troupes de Baptiste Leroy ont terminé le week-end par de la frustration, avec la défaite des juniors garçons contre Sucy Judo, au terme d'une finale pas très bien arbitrée et disputée dans une ambiance particulièrement tendue, le Flam 91 réussit tout de même un week-end exceptionnel avec quatre médailles sur quatre possibles. Grandes favorites, les cadettes, renforcées par Romane Dicko et Shirine Boukli, ont fait respecter leur statut malgré une finale serrée face à Eure Judo. Les cadets garçons et les juniors filles obtiennent le bronze.

Peugeot-Mulhouse, la reconstruction en marche
Après l'explosion du groupe champion de France 1e division en 2014 (Duport, Tsang Sam Moi, Pinot, Huber, Lacouchie, Ramanich) toutes parties sous d'autres cieux, l'ACS Peugeot-Mulhouse avait fait le choix de rebâtir un groupe compétitif en recrutant des jeunes. Cette stratégie à moyen terme commence à porter ses fruits, puisque ce week-end les Mulhousiennes se sont emparées du titre de championnes de France juniors après avoir obtenu le bronze l'année dernière.

L'OM Judo pas récompensé
Avec trois médailles (2 argent, 1 bronze) et une 5e place, l'OM Judo réalise une prestation d'ensemble qui confirme que le club marseillais est devenu une place forte du judo chez les jeunes. Il manque malheureusement un titre aux olympiens, qui doivent se contenter de la 5e place au classement des médailles cumulées sur le week-end :
1. FLAM91 : 1 or, 1 argent, 2 bronze
2. SUCY JUDO, AL GRESIVAUDAN, ACS PEUGEOT MLHOUSE : 1 or
5. OM JUDO : 2 argent, 1 bronze
6. EURE JUDO : 1 argent
7. CPB RENNES : 2 bronze
8. STADE BORDELAIS, NICE JUDO : 1 bronze

 



Réagir à cet article

  • judo13 - le 03/12/2016 à 09:36

    Dommage ces championnats ont été faussés! Chilly Mazarin et l'OJN ont été handicapé par le stage au Japon de leurs athlètes juniors. Les deux équipes au complet auraient changé le classement finale. De plus, l'AJA avec ses blessés aussi n'a pas arrangé le classement finale. La fédé doit revoir ses dates de stage et de compétitions! Ce stage au japon a pénalisé les clubs! Et cerise sur le gâteau le championnat d'Europe des 23 ans qui était en même temps que les 1er div!

  • kesk - le 29/11/2016 à 12:51

    il y a tellement de passion autour du tapis lors des équipes, que certains arbitres perdent un peu leurs moyens je pense. Et franchement je m'imagine à leur place, ça ne doit pas toujours être facile...

  • willo - le 28/11/2016 à 09:52

    De beaux combats, du judo de haut niveau pour un arbitrage loin de l'être!!!