Judo : les actualités du judo en France et dans le monde - Article

A la recherche de l\'or perdu Article / samedi 29 aout 2009 / source : alljudo.net


Avec Lucie Decosse et Céline Lebrun, l\'équipe de France abat aujourd\'hui deux de ses plus belles cartes. Chez les garçons, Nicolas Brisson cherchera l\'exploit.

-70 kg : Lucie Decosse. Chances de médaille : 80%
Son changement de catégorie n’a pas affecté son rendement puisqu’elle est invaincue depuis sa défaite en finale à Pékin. Vainqueur des Grand Chelem de Paris et de Rio, championne d’Europe en titre, elle sera la grande favorite d’une catégorie où elle devra se méfier de la Japonaise Mina Watanabe et de la Néerlandaise Edith Bosch. Son quart de tableau est assez relevé avec la présence de la Hongroise Meszaros, de la Belge Catherine Jacques et de la Tunisienne Houda Miled, redescendue en moins de 78 kg pour ces championnats du monde. On attend qu’elle apporte un deuxième titre à l’équipe de France.

-78 kg : Céline Lebrun. Chances de médaille : 40%
Doublée par Stéphanie Possamaï dans la course à la participation aux Jeux Olympiques, c’est sur le sentiment de revanche que Céline Lebrun a bâti sa saison 2009. Victorieuse à Paris, Hambourg et Rio, elle a du se contenter d’une 5e place lors des championnats d’Europe. Plus motivée que jamais, l’Orléanaise, dont le dernier podium mondial remonte à 2005, a hérité d’un tirage au sort compliqué. Au premier tour, elle rencontrera la Japonaise Nakazawa, avant d’en découdre soit avec la Néerlandaise Verkerk, soit avec la Coréenne Jeong. Pour passer il faudra sortir le grand jeu.

-90 kg : Nicolas Brisson. Chances de médaille : 10%
Titulaire par défaut en l’absence de Matthieu Dafreville, Nicolas Brisson possède les atouts, notamment techniques, pour s’illustrer au niveau mondial. Il l’a déjà prouvé en tournoi, en battant quelques-uns des leaders de la catégorie. En revanche, il a souvent eu des difficultés à se lâcher lorsqu’il était en équipe de France. Son premier tour face à l’Allemand Pinske (3e à Paris, 5e aux Europe) s’annonce compliqué, on attend le déclic.

 



Réagir à cet article