Judo : les actualités du judo en France et dans le monde - Article

Coach : l\'IJF fait marche arrière Article / vendredi 17 juillet 2009 / source : IJF


L'IJF annoncé qu'elle allait de nouveau autoriser la présence des coachs au bord des tatamis pour une période de test qui débutera lors des championnats du monde cadets et qui s'achèvera le 1e mai 2010.

Le règlement qui régit le comportement des coachs est le suivant :

+ Le coach est responsable de l’attitude de son athlète dès l’entrée dans la salle de compétition et jusqu’a sa sortie, avant et après chaque combat.

+ Le coaching sera strictement limité à une communication avec l’athlète, conseils tactiques, encouragements, instructions dans des situations imprévues, comme les blessures ...

+ Le coach devra rester assis sur sa chaise durant le combat.

+ Comportement interdit pour un coach :
- Tout commentaire et toute critique sur les décisions des arbitres.
- Demande de correction des décisions des arbitres.
- Gestes abusifs envers les arbitres, les officiels, ou le public.
- Toucher, frapper, taper ...les panneaux publicitaires ou autre équipement.
- Tout comportement montrant un manque de respect envers l’adversaire, les arbitres, les officiels, le coach de l’adversaire, son athlète, le public…


+ Tenue vestimentaire :
- Tours éliminatoires: survêtement national, avec un pantalon descendant jusqu’aux chaussures.
- Pour le programme du bloc final (retransmission TV): veste avec cravate.
Sont interdits pendant toute la durée : les pantalons courts, le haut du corps dénudé, toute sorte de chapeau et couvre-chef, les jeans, les pullover ou tenues sportives similaires non appropriées, les claquettes.

+Tout coach qui enfreint ces règles sera disqualifié et ne pourra plus accompagner ses athlètes dans la zone des compétitions et prendre place sur la chaise de coach jusqu’à la fin de l’événement (pas uniquement sur la journée de compétition)

+ Les officiels autorisés à pénaliser les coach sont :
- Le directeur de l’éducation / La commission
- Le jury de la commission d’arbitrage



Réagir à cet article