Judo : les actualités du judo en France et dans le monde - Article

Bilan de la 6e journée Article / jeudi 14 aout 2008 / source : alljudo.net


Possamaï bronzée, la France reprend des couleurs

Mongolie première

Au pays du soleil couchant

Possamaï bronzée, la France reprend des couleurs
Si les deux premiers podiums de l’équipe de France étaient entachés d’un peu de déception, la médaille de bronze de Stéphanie Possamaï, apporte une dose de bonheur à une équipe de France qui depuis une semaine s’est fait une spécialité des occasions ratées. Sur ce coup là, pas de regrets. Bien sûr, dans un bon jour, la Française aurait pu être championne olympique, mais au regard du niveau de performance qu’elle a affiché sur ses quatre premiers combats, le bronze c’est beau. En championne elle a su se remobiliser avant les finales, et inverser la tendance dans un match pour la troisième place qui était en train de lui échapper. On a aimé.

Mongolie première
Après Ihar Makarau en 2004, la catégorie des moins de 100 kg nous a réservé un nouveau vainqueur surprise avec Naidan Tuvshin Bayar. A 24 ans, le Monghol n’est pourtant pas inconnu. Trois fois médaillé en deux ans sur des tournois Super World Cup, on se rappelle encore de sa deuxième place cet hiver à Paris. La chute des favoris (Zeevi, Gasymov, Correa) lui aura ouvert un passage, il en a profité. Sa médaille d’or, c’est aussi celle de la Mongolie, un pays qui produit depuis quelques années des judokas de qualité et qui n’avait encore jamais remporté de titre olympique en judo. C’est désormais chose faite, on peut parier que ce titre en appellera d’autres.

Au pays du soleil couchant
Keiji Suzuki. Ce nom résonne comme une légende. Devenu champion du monde et champion olympique chez les lourds, parce qu’il était barré en moins de 100 kg par Kosei Inoue, Suzuki aura du attendre 2005 pour retrouver sa catégorie naturelle. Cette année là il remporte les championnats du monde au Caire et il semble devoir régner sur la catégorie pendant plusieurs années. Hélas, depuis, plus rien ou presque. Régulièrement battu lors de ses sorties européennes, il n’aura été aujourd’hui que l’ombre de lui-même. Interrogé sur le blog de l’Esprit du Judo son commentaire veut tout dire : « J’ai honte ». Pourra-t-il un jour retrouver son niveau de 2004 ? On l’espère…


résultats, tableaux, vidéos

Réagir à cet article