Judo : les actualités du judo en France et dans le monde - Article

Bilan de la 5e journée Article / mercredi 13 aout 2008 / source : alljudo.net


Avec des si … la France serait première !

Tsireklidze et Ueno, logiquement

Au revoir, Mr Huizinga

Avec des si … la France serait première
Chaque jour du tournoi olympique réserve à l’équipe de France son lot de frustration. Aujourd’hui encore c’est le sentiment qui domine après l’élimination précoce de Gévrise Emane et la cinquième place de Mathieu Dafreville. Battue en fin de combat sur un shido sévère, face à Iglesias, une Espagnole dont la principale qualité aura été de ne savoir rien faire en faisant semblant de faire quelque chose, Gévrise Emane a laissé passé une belle opportunité de médaille olympique. Pour s’offrir une nouvelle chance en 2012 elle devra contenir la future concurrence nationale de Lucie Decosse, on lui souhaite bon courage.
On n’attendait pas Mathieu Dafreville en demi-finale du tournoi olympique et ce fût une bonne surprise. Mais voilà ses défaites face à l’Algérien Benikhlef, en demi-finale, et à l’Egyptien Mesbah, pour la médaille de bronze, laissent un goût d’inachevé. Comme il le disait lui-même à la fin de la compétition : « cinquième ou rien, c’est pareil ».
Qu’il s’agisse des finales pour l’or, ou de celles pour le bronze, depuis le début du tournoi, les Français les ont toutes perdues, tandis que les Japonais, eux, les ont toutes gagnées. Petit calcul : si les Français les avaient gagnées, la France serait à ce jour première avec deux médailles d’or et trois médailles de bronze, devant le Japon qui n’aurait plus qu’une médaille d’or, pour deux d’argent et deux de bronze.

Tsireklidze et Ueno, logiquement
Alors que tous les favoris du tournoi (Huizinga, Iliadis, Izumi, Alarza…) se faisaient sortir les uns après les autres, le champ se dégageait pour le champion du monde Irakli Tsirekidze, qui remporte la couronne olympique en disposant de l’Egyptien Mesbah, de l’Azerbaïjanais Mammadov, du Russe Pershin et de l’Algérien Benikhlef. Même s’il a souffert, on a déjà vu pire tableau. Cette victoire permet à la Géorgie de conserver le titre remporter en 2004 par Zurab Zviadauri et de s’inscrire enfin au tableau des médailles.
Double championne du monde (2001, 2003) et désormais double championne olympique, Masae Ueno n’aura jamais été inquiétée, marquant au minimum wazari à toutes ses adversaires. Battue en 2005, absente en 2007, elle aura su se remobiliser en 2008, pour retrouver son niveau d’il y a quatre ans. L’or lui va bien.

Salut l’artiste
A bientôt 35 ans, Mark Huizinga disputait ses derniers jeux olympiques, et il n’est pas sûr qu’on le revoit sur un grand championnat. C’est l’occasion de saluer cet immense judoka aussi fort dans le tachiwaza que dans le newaza, capable d’imposer son judo élégant face à tous les forçats de la terre. En guise de révérence, il nous aura offert un modèle d’uchimata, infligé au premier tour au surpuissant Ilias Iliadis, celui qui oublie trop souvent de faire du judo. Plus qu’un clin d’œil, un message.


Résultats, tableaux, vidéos

Réagir à cet article