Judo : les actualités du judo en France et dans le monde - International

Les tops et flops du tournoi de Paris International / lundi 11 fevrier 2019 / source : alljudo


Découvrez nos tops & flops du Grand Chelem de Paris 2019. En toute « non-objectivité » !

LES TOPS

Le retour de tai-otoshi
Soyons clairs, tai-otoshi n'a jamais vraiment disparue, mais elle reste une technique moins utilisée que les classiques uchi-mata ou seoi-nage. En raison de sa (plus) grande difficulté d'exécution ? Peut-être...
En tout cas ce week-end à Bercy, les experts du « renversement par le corps » étaient de sortie. Vaugarny (3e en -48kg), Vieru (1e en -66kg) et Hashimoto (1e en -73kg) décrochent leurs médailles respectives grâce à cette technique... A voir et à revoir dans notre section vidéos (de judo)

Malonga, nouvelle patronne
Avec cette première victoire à Paris, Madeleine Malonga est désormais l'incontestable leader française des moins de 78kg. Certes elle est déjà championne d'Europe en titre, et certes elle avait déjà battu Audrey Tcheuméo à cette occasion. Mais une victoire à Bercy ça marque les esprits... des coach, des observateurs et des adversaires !

Basile, c'est chaud !
Le champion olympique des moins de 66Kg, poursuit sa montée en puissance en moins de 73kg. Dans son style offensif et spectaculaire, il a enflammé Bercy et décroche une belle médaille de bronze, sa première à Paris. S'il y en a un qui peut contrarier les Japonais dans cette catégorie forte de Ono, Hashimoto ou encore Ebinuma, c'est peut-être lui.

LES FLOPS

Korval manque son retour
On attendait probablement un peu trop du retour de Loïc Korval sur les tatamis de Bercy. Battu au deuxième tour par le Russe Abdulzhalilov, il n'était pas encore prêt pour le niveau international. Plutôt logique avec quatre mois d'entraînement dans les pattes. Mais comme les autres Français de la catégorie n'ont pas fait mieux, cette défaite n'est pas vraiment préjudiciable au come-back du judoka de l'OJNice.

Abe en panne
Battu en finale du Grand Chelem d'Osaka cet automne par son compatriote Maruyama, le phénomène Hifumi Abe a-t-il digéré cette défaite ? Pas sûr... Samedi il est battu par le prometteur Italien Lombardo sur deux kata-guruma. Il devra vite se relever de cet échec sous peine de voir la concurrence nationale lui passer devant. Inimaginable il y a encore quelques mois.

Fin de série pour Maret
Valeur sûre de l'équipe de France, Cyrille Maret restait sur six médailles consécutives au Grand Chelem de Paris (3 or, 1 argent, 2 bronze). Malheureusement après sa défaite au 2e tour des derniers championnats du Monde (face au futur vainqueur le Coréen Cho), il s'incline ce week-end dès le premier tour face à Ivan Remarenco, médaillé mondial en 2014, mais absent des podiums internationaux depuis.

 



Réagir à cet article

  • AXLEMAN - le 14/02/2019 à 05:12

    FLOP: j'oubliais! Au fait, où est le gars qui fait du judo?! Comment s'appelle t-il déjà? Ah oui, Loris TASSIER. Ça va durer combien de temps cette mascarade de ne pas le sélectionner????

  • judo77200 - le 12/02/2019 à 01:56

    Flop à l'arbitrage...

  • AXLEMAN - le 11/02/2019 à 08:03

    Il va falloir combien de compétition pour se rendre à l'évidence. Maret doit passer en lourd comme Grol et d'autres...quelle perte de temps!