Judo : les actualités du judo en France et dans le monde - Blog

8 idées pour sortir de sa zone de confort au judo Blog / mercredi 6 juin 2018 / source : alljudo


La capacité à faire plus, à faire mieux, à faire différemment, ou encore à prendre des risques sont des facteurs qui font souvent la différence entre les meilleurs et les autres. Sortir de sa zone de confort, et si c’était le secret ?

Qu'il s'agisse de progresser sportivement, scolairement ou professionnellement, qu'il s'agisse de miser de l'argent pour tenter d'en gagner plus, et de manière générale dès que l'on veut atteindre des objectifs élevés, cela est rarement possible sans sortir de sa zone de confort.

Dans le sport en général, et au judo en particulier, la zone de confort, c'est celle de l'habitude, celle où les risques et le dépassement de soi ne sont pas assez présents, et celle, finalement, où les rêves et les ambitions ont peu de chances de se réaliser. Le même planning, les mêmes entrainements avec les mêmes partenaires, et forcément toujours les mêmes résultats.

Voici huit idées pour pimenter votre entraînement et pour sortir de votre zone de confort.

Prendre des risques
1. A l'entraînement prenez l'habitude d'inviter les judokas les plus forts, ceux qui vous gênent, ceux avec qui vous n'aimez pas combattre, avec qui vous ne parvenez pas à vous exprimer. Ce sont eux qui vous font progresser.

2. Acquérir de nouvelles techniques c'est prendre le risque de tomber. Attaquez plus, tombez plus, c'est comme cela que vous allez vous appropriez de nouvelles techniques.

Se donner des handicaps
3. A l'image des nageurs qui se lestent pour développer leur puissance, les judokas peuvent également se donner des handicaps. S'entraîner avec une veste un peu grande qui facilitera la saisie des adversaires, ne pas utiliser son spécial, s'entrainer en étant fatigué par un effort préalable (se rendre à l'entrainement en footing, en vélo...)...

Casser la routine
4. Dans la vie sportive, comme professionnelle, la routine ne favorise pas les progrès. Au judo, changer d'entraînement est facile puisque les dojos sont généralement ouverts à tous. Alors n'hésitez pas, laissez un kimono dans le coffre de votre voiture et entraînez-vous dans d'autres clubs, dans des pôles. Vous pouvez également pousser les portes d'un entrainement de lutte, de sambo ou de MMA, vous y apprendrez sûrement des choses.

Chercher l'inconfort
L'inconfort doit devenir votre allié, et les opportunités sont nombreuses :
5. Entrainez-vous quand vous n'en avez pas envie, quand vous vous sentez fatigué, quand vous avez des courbatures. N'oubliez pas : ces jours-là les champions s'entraînent.

6. mettez-vous dans le rouge : à la manière d'un coureur d'endurance qui voudrait rester le plus longtemps possible sur les bases d'un record du monde pour voir à quel moment il va craquer, tentez parfois de démarrer vos randoris à intensité maximale, puis essayez de tenir.

7. Sortez courir sous la pluie ou dans la nuit, entraînez-vous au petit matin... Un bon entraînement doit vous soumettre à un « stress » physique et à un « stress » psychologique.

Donnez-vous des défis
8. Dans ce domaine les idées ne manquent pas, et les judokas ont généralement de l'imagination : marquer sur telle technique, réaliser 20 tractions, grimper trois fois de suite à la corde ... Ce sont ces petits défis qui vont vous permettre de dépasser vos limites.

Si vous en avez des idées de défis à proposer, n'oubliez pas de les laisser en commentaire :)

Et pour finir quelques citations :
« La plupart des gens préfèrent le confort à la prise de risque, dit-il enfin, parce qu'ils ont peur du changement et de l'échec, alors que la plus grande des peurs devrait être celle d'une vie gâchée. » Karine Tuil
« La jeunesse n'est pas une période de la vie, elle est un état d'esprit, un effet de la volonté, une qualité de l'imagination, une intensité émotive, une victoire du courage sur la timidité, du goût de l'aventure sur l'amour du confort. » Général Mac Arthur
« Si tu veux rester jeune toute ta vie, continue d'évoluer, d'apprendre, de découvrir, et ne t'enferme pas dans des habitudes qui sclérosent l'esprit, ni dans le confort engourdissant de ce que tu sais déjà faire. » Laurent Gounelle
« Sortir de sa zone de confort, c'est briser le cercle répétitif de la routine et stimuler à nouveau son esprit créatif.» Anonyme
« La vie commence à la limite de votre zone de confort. » Neale Donald Walsch
« Il n'y a pas de progression sans challenge. Tout se passe hors de la zone de confort ! No challenge, no progress. » Teddy Riner



Réagir à cet article