Judo : les actualités du judo en France et dans le monde - International

La France finit fort International / samedi 28 avril 2018 / source : alljudo


Quatre médailles (2 or, 2 argent) obtenues par Maret (2e en -100kg), Tcheum »o (2e en -78kg), Malonga (1e en -78kg) et Dicko (1e en +78kg) permettent à l'équipe de France de terminer 2e au classement des médailles.

Malonga, première...
Alors que l'on attendait Audrey Tcheuméo, c'est Madeleine Malonga qui obtient son premier titre européen sur les tatamis de Tel-Aviv. Après un parcours sans faute, Malonga entamait mal sa finale et elle se retrouvait menée sur un tani-otoshi de Audrey Tcheuméo. La judoka de l'ESBM ne paniquait pas et elle allait profiter du manque de concentration de la championne d'Europe en titre qui lui offrait deux shidos sur sorties de tapis. Malonga saisissait l'occasion et après une phase de neutralisation, elle obtenait un double shido victorieux accordé sans sourciller par un arbitre prompt à dégainer les sanctions.

Dicko aussi !
Si cet automne à Marrakech Romane Dicko était apparue comme une jeune athlète prometteuse mais manquant encore d'expérience, c'est avec une maturité récemment acquise qu'elle a décroché son premier titre européen. Mobile, forte d'un bras droit bien placé, et pouvant s'appuyer sur un harai-makikomi qui fait mouche pratiquement à chaque tentative, elle a survolé ses adversaires du jour, parmi lesquelles la Turc Sayit (anciennement Ketty Mathé) fût rapidement résignée. Sa joie tout en retenue à l'issue de la finale était là pour attester que ce premier titre européen était loin d'être une fin en soi pour elle. On attend désormais de la voir face à la concurrence japonaise et chinoise.

Maret, l'étrangleur étranglé
Si on pouvait s'interroger sur sa capacité à être encore performant au plus haut niveau en moins de 100kg, à un âge où les régimes deviennent de plus en plus pesants, Cyrille Maret a apporté la réponse en évoluant à son meilleur niveau. Serein, puissant, juste techniquement et tactiquement, il étranglait le Portugais Fonseca puis l'Israélien Paltchik pour se hisser en finale où il retrouvait le Belge Nikiforov. Sur sa lancée de la journée, Maret dominait le début de la finale. Bien installé au kumi-kata il ouvrait le score sur harai-makikomi et son premier titre semblait lui tendre enfin les bras. Mais le Bourguignon commettait deux erreurs consécutives qui allaient lui être fatales : il se laissait tout d'abord coller par le Belge, toujours à l'aise dans le corps à corps, et se faisait projeter sur les fesses. Sur la liaison, Maret semblait un peu passif, et le Belge en profitait pour étrangler avec son spécial, un étranglement peu académique, avec une saisie sur la jambe et dont Maret se relevait étourdi. A 31 ans, Maret totalise désormais cinq médailles européennes, mais toujours pas de titre.
Nikiforov - Maret en vidéo

Igolnikov, trop fort pour Clerget
Sale tirage pour Axel Clerget qui devait affronter dès le premier tour le Russe Mikhail Igolnikov, le nouveau phénomène de la catégorie. Malgré une volonté palpable d'en découdre, le judoka de Sucy n'a pas résisté longtemps et il s'incline logiquement sur o-uchi-gari face à celui qui a éclaboussé la journée de son talent et qui reste invaincu depuis plus d'un an, en ayant battu le champion olympique japonais Mashu Baker à Düsseldorf et le champion du monde bosniaque Majdov aujourd'hui en finale.

La France finalement deuxième
Cette dernière journée permet à la France de recoller à la Russie et de terminer à la deuxième place des nations, en étant la première nation chez les filles, mais seulement la neuvième nation chez les garçons. Derrière les deux nations phares du judo européen, les cartes ont été redistribuées, avec l'émergence d'Israel (4 médailles), et le retour au premier plan des nations de la vieille Europe comme le Royaume-Uni (5 médailles), les Pays-Bas et l'Allemagne (3 médailles), ou encore la Belgique et l'Italie (2 médailles). Du côté des pays de l'ancien bloc de l'est, la principale victime est la Géorgie qui repart avec un incroyable zéro pointé.


Résultats championnats d'Europe Seniors 2018

Réagir à cet article