Judo : les actualités du judo en France et dans le monde - International

Clarisse passe la quatrième ! International / samedi 10 fevrier 2018 / source : alljudo - Justin Acharian


La première journée du Grand Chelem de Paris a été marquée côté Français par la victoire de Clarisse Agbegnenou (-63kg). Astrid Gneto (3e, -52kg), Amandine Buchard (2e, -52kg) et Cedric Revol (3e, -60kg) sont également sur le podium.

Clarisse Agbegnenou aime Paris. Elle aime ce public à qui elle ne finit pas de signer des autographes entre les combats dans une salle où elle semble savourer chaque instant. Elle aime aussi y combattre.

Aujourd'hui, elle y a remporté son quatrième titre - son sixième Grand Chelem - pour le plus grand bonheur du public qui a dû attendre la dernière finale de la journée pour voir un Français en or. Laborieuse en quarts contre la Néerlandaise Franssen qu'elle fini par battre aux shidos durant le golden score, la Française n'a pour le reste jamais été inquiétée au cours de cette journée où elle n'aura pas eu à croiser la route de sa grande rivale, la Slovène Tina Trstenjak battue dans l'autre demi-finale. En finale, la Française allait mettre un gros coup sur les ambitions de la Japonaise Miku Tashiro : un premier wazari sur un makikomi opportuniste, suivi d'un gros koshi-guruma, et Tashiro était renvoyée à son statut d'outsider.

Pour le reste, la journée des Français a été encourageante. Stéphane Traineau (voir video), le nouvel entraineur des équipes de France a 'aimé l'état d'esprit de cette équipe'. Le début d'une nouvelle dynamique ? Cela y ressemble...

Amandine Buchard (-52kg) butte en finale contre la Japonaise Abe, au terme d'une journée pleine de maturité. C'est au bout d‘un long golden score qu'elle cède, épuisée par le rythme de la jeune Japonaise, championne du Monde junior et vainquer à Tokyo cet automne Astrid Gneto (3e) est également sur le podium des moins de 52kg, grâce à sa victoire face à la Belge Charline Van Snick au terme d'un combat fermé . Elle aura également son mot à dire dans les prochains mois.

Chez les hommes, Cédric Revol (3e, -60kg) remporte sa première médaille à Paris - sans combattre pour la troisième place -après s'être incliné de très peu en demi-finale contre l'Ouzbèk Lutfillaev suite à une petite erreur durant le golden score.

Kilian Le Blouch (5e, -66kg) bat le Mongol Ganbold (n°4 mondial), le Péruvien Postigos et le Chinois Wu en démontrant des progrès intéressants, notamment en newaza, et en s'appuyant toujours sur ses points forts : le physique et l'engagement.

Chez les nouveaux on a apprécié la capacité de Richard Vergne (-60kg) et de Luca Ottmane (-73kg) à se lâcher alors qu'ils montaient pour la première fois sur les tatamis de Bercy.

Si les Japonais ont été dominateurs, fidèles à leurs bonnes habitudes, celle qui a attiré l'attention d'une partir du public, c'est la jeune Daria Bilodid qui remporte son premier Grand Chelem à 17 ans après avoir remporté les championnats d'Europe cadets, juniors et ...seniors l'an passé. Forte d'un gros sankaku-jime servi par ses longues jambes, la fille de Gennadij Bilodid - double champion d'Europe (2001-2003) - peut commencer à rêver à un destin olympique.


Résultats du Grand Chelem de Paris 2018

Réagir à cet article