Judo : les actualités du judo en France et dans le monde - International

Les 5 choses à retenir du masters de Saint-Petersbourg International / lundi 18 decembre 2017 / source : alljudo


Retrouvez les 5 choses à retenir du Masters de Saint-Petersbourg (Russie).

Beau tir groupé des Françaises
On pourra toujours regretter qu'une médaille d'or ne soit pas venue embellir le bilan, mais avec cinq médailles (2 argent, 3 bronze) les Françaises obtiennent un meilleur total que les Japonaises (2 or, 2 argent) ou que les Néerlandaises (1 or, 3 bronze). Les médaillées du week-end sont : Amandine Buchard (2e en -52kg), Madeleine Malonga (2e en -78kg), HélèneReceveaux (3e en -57kg), Clarisse Agbegnenou (3e en -63kg) et Marie-Eve Gahié (3e en -70kg).

Zéro pointé
Six masculins engagés, zéro combats gagnés. Même Cyrille Maret, habituel pourvoyeur de médailles est battu dès le premier tour par le Russe Bisultanov. Le Bourguignon qui a combattu trois fois en lourds cet automne, avec un poids d'environ 115kg, redescendait pour la première fois en moins de 100kg depuis les championnats du monde de Budapest.

Buchard a un nouveau spécial
Battue en finale par la Russe Kuziutina, Amandine Buchard a profité de ces Masters pour expérimenté un nouvel enchainement au sol. Un étranglement parfaitement exécuté qui lui a permis de battre successivement la Roumaine Florian, puis la Brésilienne Miranda (n°1 mondiale). Avec cette médaille elle grimpe à la troisième place de la ranking.
Le combat Buchard - Miranda en vidéo

Agbegnenou battue par Tashiro
La Japonaise Tashiro (23 ans) pourrait bien venir troubler, dans les prochains mois, la domination de Clarisse Agbegnenou et de la Slovène Trstenjak sur la catégorie des moins de 63kg. Vainqueur du Grand Chelem de Tokyo, puis du Masters ce week-end, la Japonaise s'impose en demi-finale face à la championne du monde française sur o-uchi-gari, après quatre minutes de golden score.
Le combat Tashiro - Agbegnenou en vidéo

Tuvshishvili, le dauphin
En l'absence de Teddy Riner, le Géorgien Tuvshishvili s'est positionné comme le dauphin officiel du Français. Le vice-champion du monde brésilien David Moura, qui peut également prétendre au titre de « rival officiel » a été largement dominé dans la finale qui les opposait. Le Géorgien s'impose avec la manière sur un magnifique sode (ippon), après avoir ouvert le score sur seoi-nage (wazari).
Le combat Tushishvili - Moura en vidéo


Résultats des Masters 2017

Réagir à cet article