Judo : les actualités du judo en France et dans le monde - Article

Traineau, c'est officiel Article / vendredi 3 novembre 2017 / source : alljudo


Dans un communiqué publié hier en fin d'après midi, la Fédération Française de Judo a officialisé le retour de Stéphane Traineau comme directeur des équipes de France.

Le communiqué de la Fédération Française de Judo :
'La F.F.J.D.A.a sollicité Monsieur Stéphane Traineau pour occuper le poste de Directeur des Équipes de France de Judo. Il sera en charge des Équipes de France senior, junior et cadet et dirigera le staff des entraîneurs nationaux. La mission prioritaire qui lui est confiée est d'amener une équipe de France «ambitieuse et performante» aux Jeux Olympiques de Tokyo. A cet effet, Il mettra en œuvre une stratégie d'accompagnement des Équipes de France, en concertation avec l'encadrement technique, afin d'apporter aux sportifs de l'Equipe de France les conditions d'entraînement et de préparation favorables à leur réussite.

Ce poste de Directeur des Équipes de France Judo s'inscrit parfaitement dans les réflexions actuelles de l'Etat de créer un poste spécifique dans les fédérations olympiques dans l'objectif 2024, et bien sûr, 2020 à court terme. C'est un poste de fonctionnaire d'Etat dépendant du Directeur Technique National et en relation directe avec le Président de la F.F.J.D.A.Jean-Luc Rougé et le Vice-Président en charge du haut-niveau Roger Vachon. Sa prise de fonction sera effective très prochainement.'

Comme nous vous l'annoncions avec un peu d'avance, Stéphane Traineau a été rappelé pour venir au chevet d'une équipe de France malade. Un retour qui peut surprendre, puisque le champion du Monde 1991 avait été écarté du même poste en 2005 par Jean-Luc Rougé, dont il fut l'opposant à l'élection à la présidence de la Fédération en 2012. Entre-temps un long procès, remporté par Stéphane Traineau a opposé les deux parties suites à son limogeage.

Si le communiqué fédéral évoque les échéances de 2020 et de 2024, ainsi qu'un choix qui 's'inscrit parfaitement dans les réflexions actuelles de l'Etat' la réalité est différente. Acculée par les mauvais résultats, par la grève des athlètes et par la pression des clubs, la FFJDA était contrainte de reprendre la main. 

Stéphane Traineau débarque donc dans un contexte de crise et il devra rapidement parvenir à ramener de la sérénité s'il veut pouvoir concevoir et mettre en place un projet ambitieux. Son palmarès, sa stature, son expérience entrepreunariale sont des atouts indéniables. Saura-t-il insuffler une énergie et des idées nouvelles ? Parviendra-t-il à composer avec ses adversaires d'hier, messieurs Rougé et Vachon, ou avec le DTN Jean-Claude Senaud ?  Saura-t-il s'entendre avec les clubs qui ne souhaitent plus être de simples 'payeurs' ?

La mission s'annonce de taille mais certainement pas impossible pour le Vendéen adepte des come-back réussis.*

* Suite à son évictionen 2005 il était remonté sur les tatamis et avait remporté les championnats de France 2006, à l'âge de 40 ans.



Réagir à cet article

  • AXLEMAN - le 04/11/2017 à 02:03

    Parfait! Comme ça, il pourra nous parler du double ippon qu'il prend face Inoue au tournoi de Paris 2000...