Judo : les actualités du judo en France et dans le monde - Article

RIner en demi, Andéol en repêchages Article / samedi 2 septembre 2017 / source : alljudo


Teddy Riner (+100kg) s'est qualifié facilement pour les demi-finales tandis que Emilie Andéol, battue en quarts, disputera les repêchages. Cyrille Maret a été éliminé au premier tour.

Riner impressionne
Après un an sans compétition, Teddy Riner a su profiter de la première partie de compétition pour se régler, pour monter en puissance et pour se qualifier pour les demi-finales sans entamer son potentiel physique. S'appuyant sur un très bon sasae qui a fait mouche au premier tour face à l'Egyptien Maisara Elnagar, puis au tour suivant face au Mongol Duurenbayar Ulziibayar, il a ensuite disposé de l'Equatorien Figueroa en crochetant en o-soto de loin, avant de se rapprocher et de relancer (wazari) et de finir au sol. En quarts, face au Brésilien Rafael Silva, il montait très nettement son engagement. Dès l'entame il imposait son impact physique, et le Brésilien ne tardait pas à plier au kumi-kata. Le double champion olympique marquait un premier wazari sur un sutemi, puis un deuxième sur sasae avant de conclure en osae-komi. Impressionnant.

Andéol battue par Sayit
Après avoir bien négocié son premier tour face à la Kenyane Muragu (osae-komi après un dégagement de jambe), Emilie Andéol allait souffrir lors du deuxième tour face à la très massive Ukrainienne Galyna Tarasova qui avait sorti la Chinoise Sisi Ma lors du tour précédent. Dans le dur, la championne olympique trouvait les ressources pour s'imposer. Plus volontaire elle parvenait à obtenir le shido victorieux après une minute de golden score.

Emoussée et contractée, elle s'inclinait logiquement en quarts face la Turque Kayra Sayit, anciennement membre de l'équipe de France sous le nom de Ketty Mathé. En difficulté au kumi-kata face à la puissance de la Turque elle se faisait immobiliser à mi-combat après un passage au sol mal négocié : entre les jambes de la Turque, mails elle ne prenait pas le temps de contrôler le haut du corps et elle se faisait retourner au moment où elle essayait de franchir les jambes avant de se faire immobiliser en tate-shio-gatame.

Maret battu sur le gong
face au Letton Jevgenijs Borodavko qui parvenait à se montrer dangereux bien que dominé au kumi-kata, Cyrille Maret, pas assez juste techniquement ne parvenait pas à concrétiser sa domination au tableau de marque, même si on semblait se diriger vers le golden score avec un avantage relatif de deux shidos pour le Bourguignon. Mais dans les derniers instants, le médaillé olympique lançait kata-guruma, le Letton reprenait l'initiative et marquait wazari sur le gong grâce à sumi-gaeshi.


Résultats des championnats du monde de judo 2017

Réagir à cet article