Judo : les actualités du judo en France et dans le monde - Équipe de France

Gahié au pied du podium Équipe de France / vendredi 1 septembre 2017 / source : alljudo


Marie-Eve Gahié (-70kg) termine ses premiers championnats du monde à la cinquième place, tandis qu'Audrey Tcheuméo, blessée au genou, n'a pas pris part aux repêchages des moins de 78kg.

Eliminée en quarts de finale par la surprenante Portoricaine Perez (lire l'article : Tcheuméo et Gahié en repêchages), Marie-Eve Gahié disputait son combat de repêchage face à la Nord-Coréenne Kwon. Attentive à ne pas offrir d'opportunités à son adversaire, elle trouvait l'ouverture dans la dernière minute (wazari sur uki-waza) et s'offrait le droit d'aller défier la triple championne du monde Colombienne Yuri Alvear pour le bronze.

Nullement impressionnée, Gahié (20 ans) ouvrait les compteurs (wazari sur harai-goshi) mais Yuri Alvear (31 ans) réagissait rapidement. Elle recollait au score sur makikomi, puis au terme d'un bel enchaînement o-soto / nidan-ko-soto compté wazari, elle immobilisait sa jeune adversaire sur ushiro-geza-gatame.

Si elle doit avoir des regrets c'est sans doute plus sur le quart de finale perdu face Perez que sur ce combat face à Alvear, mais la performance est encourageante pour Marie-Eve Gahié qui, à 20 ans, se classe à la cinquième place de ses premiers championnats du monde et se positionne comme l'une des futures leaders de la catégorie.

Tcheuméo n'a pas pris de risque
En ce début d'olympiade, Audrey Tcheuméo, blessée au genou, a préféré ne pas disputer des repêchages qui lui auraient fait courir le risque d'aggraver sa blessure au ligament interne du genou droit.

La surprise Majdov (-90kg)
Alors qu'on attendait plutôt son compatriote le champion d'Europe en titre Aleksandar Kukolj, le Serbe Nemanja Majdov (n°23), double champion d'Europe juniors, a créé la sensation en remportant son premier titre mondial à tout juste 21 ans. Un titre conquis de haute lutte après sept combats face à des adversaires de premier plan comme le Cubain Asley Gonzalez, le Portugais Pedro Dias, le Hongrois Krisztian Toth, ou encore le Slovène Mihael Zgank battu deux shidos à un durant le golden score de la finale.

Asmaa Niang pas récompensée
La Marocaine Asmaa Niang (5e en -70kg) aura sans doute des regrets à l'issue de cette belle journée qui se finit malheureusement pour elle sans médaille. Après avoir battu la Sud-Coréenne Seongyeon Kim puis la Nord-Coréenne Sun yong Kwon, elle était battu durant le golden score de sa demi-finale par la Portoricaine Perez après avoir inscrit un gros kinza dans les derniers instants du combat. Pour le bronze, elle se retrouvait menée rapidement d'un wazari généreusement accordé à l'Espagnole Maria Bernabeu. Obligée de prendre des risques elle se faisait pénaliser à trois reprises et voyait ses derniers espoirs de décrocher le bronze s'envoler. Une journée forcément frustrante...


Résultats des championnats du monde de judo 2017

Réagir à cet article