Judo : les actualités du judo en France et dans le monde - Équipe de France

Agbegnenou expéditive Équipe de France / jeudi 31 aout 2017 / source : alljudo


Clarisse Agbegnenou (-63kg) s’est qualifiée pour les demi-finales en passant moins de cinq minutes sur le tatami. Margaux Pinot (-63kg) et Pape Doudou Ndiaye ont été éliminés.

C’est avec un capital  physique à peine entamé que Clarisse Agbegnenou abordera sa demi-finale face à la Polonaise Ozdoba cette après-midi. L’Israelienne Shemesh au premier tour et la Mongole Bladorj en quarts (voir la vidéo) ont toutes les deux été punies sur la première reprise de garde sur o-soto-gari. Seule l’Espagnole Puche au deuxième tour est parvenue à tenir jusqu’à la fin d’un combat au cours duquel la vice-championne olympique avait marqué wazari sur un makikomi opportuniste en reprise de garde.

Dans un style plus posé, Margaux Pinot avait bien commencé sa journée en sautant un tour avant de sortir la Slovène Leski grâce à un seoi-nage volontaire durant le golden score. Au tour suivant, face à la Mongole Baldorj, elle plaçait bien son kumi-kata et prenait l’initiative mais elle se faisait surprendre sur une des rares attaques de la Mongole, un uchi-mata qui la propulsait sur le ventre, et qui permettait à Baldorj d’obtenir un wazari. Cela semble être la règle désormais…

Pour son premier championnat du monde seniors Pape Doudou Ndiaye a donné le bâton pour se faire battre face au Grec Alexios Ntanatsidis, champion du monde juniorsen 2013. Alors que le combat était équilibré, le Français ayant même un léger ascendant au kumi-kata, il se faisait contrer sur une tentative de sasae lancée avec un gros déséquilibre arrière et sur laquelle le Grec n’avait qu’à pousser pour obtenir wazari. En fin de combat, Ndiaye se faisait immobiliser suite à une tentative de sutémi mal maîtrisée. 



Réagir à cet article