Judo : les actualités du judo en France et dans le monde - Autres

Journée sans surprises Autres / lundi 15 mai 2017 / source : alljudo


Il n'y aura pas eu de grosse surprise lors de cette deuxième journée des championnats de France juniors qui confirme certains talents comme Mélanie Dhaiby (-78kg), Paul Livolsi (-81kg) ou encore Andreev Guerman (-100kg).

Dhaiby prend le pouvoir
Cinquième dans la catégorie inférieure alors qu'elle était encore cadette l'année dernière, la judokate de l'AJ Loire Mélanie Dhaiby n'a pas fait dans le détail aujourd'hui en -78kg. Explosive, conquérante au kumi-kata, juste techniquement, la vague Dhaiby a tout emporté sur les tatamis parisiens. En finale, elle est opposée à la cadette Luane Robles, dont elle étouffe rapidement les velléités en l'immobilisant sur sankaku-jime en moins d'une minute.

En moins de 70kg plusieurs athlètes pouvaient prétendre au titre de championne de France. C'est finalement la Mulhousienne Agathe Devitry qui s'impose après avoir battu l'une des favorites Dorine N Tchan Po d'un shido durant le golden score de leur demi-finale. Lors de son dernier combat, elle se retrouve face à la championne de France en titre, Juliette Tarting qui menait rapidement d'un wazari sur un ko-uchi gari. Mais la pensionnaire de l'Insep trouvait la faille en étranglant en étranglant la Marseillaise (koshi-jime).

En moins de 63kg, en l'absence de la leader Clémence Eme, c'est la finaliste de l'an dernier, Manon Deketer qui profite de l'occasion pour s'emparer du titre titre. Elle rencontre en finale Marine Giraud dans un combat très fermé. La judokate du Dojo Nantais finir par conclure au sol sur étranglement. Yasmine Horlaville, 3e des championnats de France 1e division, et Ines Prévot complètent un podium très qualitatif.

En +78kg, les deux leaders incontestables, Julia Tolofua et Romane Dicko, étant à l'infirmerie, la place était libre et c'est donc Lauryne Lage, finaliste l'an dernier, qui s'installe sur la plus haute marche du podium. Elle se défait de Rauhiti Vernaudon en finale en immobilisant la tahitienne après avoir marqué un wazari.

Andreev, costaud !
Le protégé de Michel Carrière réalise encore une journée parfaite. Le champion de France 2016 réitère la performance aujourd'hui et ne semble pas trouver de challenger dans cette catégorie des -100kg. Son style ne laisse pas indifférent, incisif au corps à corps, efficace au sol, il n'a laissé aucune miette à ses adversaires. Il expédie sa finale contre Nicolas Homo en 1 minute. Dommage qu'il n'ait pas encore la nationalité française...

En -81kg, c'est Paul Livolsi qui s'impose avec autorité, ne concédant aucune marque de la journée. En finale, il marque wazari dans la première partie de son combat face à Guillaume Blanchard, avant de concrétiser définitivement sa supériorité en marquant ippon sur un bel harai-goshi. A noter que dans cette catégorie, l'autre favori Eniel Caroly s'est fait surprendre dès le premier tour.

En moins de -90kg, une catégorie fournie, on attendait le pensionnaire de l'Insep, Sofiane Ait Mohammed Amer, mais en finale il cède face au Nantais Loris Tassier. Il conclue une journée rondement menée à la fois sur le plan technique mais aussi sur le plan tactique à l'image de sa finale où il gère parfaitement son wazari d'avance face au sociétaire du JC Cheminots Lunel. Lorenzo Perricone, qui remporte sa deuxième médaille de Bronze en trois ans, et Loussala William complètent le podium.

Chez les lourds, Palthi Mena Munzimbu s'impose d'un wazari (makikomi) face à Luka Lomidze. Jean-Gabriel Kombo qui semblait être le favori doit se contenter du bronze.

Du côté  des clubsn Flam 91 arrive en tête du classement devant Nice Judo et le Dojo Nantais. Le club de l'Atlantique confirme sa progression et l'excellent travail de formation réalisé par Arnaud Gendre, qui a également formé le champion de France des moins de 73kg, Jawad Abdelkrim, licencié au Flam 91 depuis cette saison. Premier l'année dernière l'OM Judo rétrograde à la 4e place, en restant tout de même en tête au nombre de médailles.


résultats des championnats de France juniors 2017

Réagir à cet article