Judo : les actualités du judo en France et dans le monde - Article

Deux et deux qui font quatre Article / vendredi 21 avril 2017 / source : alljudo - Julian Mancini


Malgré la blessure de Clarisse Agbegnenou en quarts de finale, la France remporte deux nouvelles médailles grâce à Margaux Pinot (2e en -63kg) et Marie-Eve Gahié (3e en -70kg). Comme hier, les garçons déçoivent.

Toujours pas de médaille pour les garçons
On attendait avec curiosité les prestations des quatre engagés du jour qui, à l'exception de Loïc Korval, disputaient leurs premiers championnats d'Europe. Malheureusement l'excitation a rapidement cédé sa place à la déception.

En -81kg, Pierre Baptiste s'incline dès le premier tour contre l'Allemand Muennich. Dominé à la garde il concède rapidement deux shidos puis wazari dès l'entame du golden score. Pape Doudou N'diaye, remporte son premier combat en réalisant un bel uchi-mata ken-ken. On croyait que la journée du champion de France en titre était lancée mais elle s'arrête au tour suivant contre le Russe Lappinagov qui marque sur sasae (wazari). Une prestation encourageante pour le combattant de Sucy, plutôt convaincant dans son engagement et dans son approche de la compétition.

En -73kg, Loïc Korval s'incline au deuxième tour face à l'Israélien Butbul, qui l'avait déjà battu à Paris, en se faisant enrouler sur sodé à genou.

Guillaume Chaine qui avait arraché sa qualification pour ce championnat après sa victoire au Portugal et sa troisième place à Düsseldorf, s'incline lui aussi au deuxième tour, face au Turc Vanlioglu. Lors de ce combat aucun des deux combattants ne parvient à trouver la faille. A égalité deux shidos partout, le bras de fer se poursuit au golden score. Le Turc est tout prêt de se faire pénaliser, mais il trouve l'ouverture sur o-uchi-gari...

Toujours pas de médailles donc pour l'équipe de France masculine qui abattra demain ses deux meilleures cartes avec Axel Clerget et Cyrille Maret.

Pinot, plus qu'une numéro deux
Alors qu'on attendait surtout Clarisse Agbegnenou, c'est Margaux Pinot qui décroche l'argent en moins de 63kg. Le rendez-vous des demi-finales entre les deux Françaises n'a pas eu lieu, puisque Clarisse Agbegnenou s'est blessée à la hanche après un début de compétition impressionnant.

Qualifiée pour la finale sans combattre, Pinot passe tout prêt de l'exploit face à la championne olympique Trstenjak qu'elle emmène au golden score. Malgré ses efforts répétés, la Française est pénalisée et elle doit de contenter de l'argent. Au terme d'une belle journée, elle s'affirme plus que jamais comme la numéro un bis de la catégorie, et il est fort probable qu'on la revoit sur les prochains championnats du monde.

En moins de 70kg, Marie-Eve Gahié s'incline en demi-finale face à la Néerlandaise Van Dijke qui la domine par deux wazari avant de l'immobiliser. Mais la jeune combattante du Flam 91 trouve les ressources pour aller chercher le bronze face à la Polonaise Klys, médaillée mondiale en 2014 et portée par le public de Varsovie : soto-makikomi enchainé en ushiro-gesa-gatame, simple mais efficace. Exceptée sa demi-finale, la Française réussit une compétition porteuse d'espoirs avec trois victoires par ippon et une expression technique de plus en plus convaincante.

A la veille de la dernière journée l'équipe de France est troisième derrière la Russie et l'Ukraine, mais la journée de demain pourrait lui permettre de finir en tête du classement des nations.


Résultats des championnats d'Europe 2017

Réagir à cet article