Judo : les actualités du judo en France et dans le monde - Article

La journée des premières Article / samedi 7 novembre 2015 / source : alljudo


Lors de la 1e journée des championnats de France 1e division qui se déroulent à la Kindarena de Rouen, cinq judokas remportent leur premier titre national.

En l'absence des principaux favoris, ces championnats de France ont donné l'occasion à cinq judokas d'aller chercher leur premier titre national.

Chez les filles c'est le cas de Mélanie Clément (-48kg) qui remporte ses premiers championnats de France 1e division en étranglant Marine Lhenry et d'Amélie Guihur (-57kg) qui trouve l'énergie de remporter sa finale face à Laetitia Blot dans les dernières secondes.

Chez les garçons premiers titre pour Mathias Boucher (-66kg), qui après avoir battu le favori David Larose aux pénalités en demi-finale, remporte brillament la finale face à Farid Ben Ali grâce à deux morote-seoi-nage tout en timing.

Vice-champion de France en 2013, Arthur Clerget (-73kg) remporte son premier titre face au champion d'Europe junior 2014, Benjamin Axus. Avec des profils très différents, ces deux-là peuvent jouer un rôle dans la catégorie dans les prochaines années.

Mais parmi ces nouveaux lauréats, si l'on doit en retenir, c'est Jonathan Allardon (-81kg) auteur d'une prestation de premier plan. Après une frayeur en début de journée, ou il était mené d'un wazari à quelques secondes de la fin, par le jeune Guillaume Rivère, il n'a ensuite plus été inquiété de la journée, dominant successivement Pape Doudou N'Diaye, Armann Khalatian et Quentin Joubert en finale, à grand renfort de sumi-gaeshi et de o-uchi-gari.

D'autres ont profité de ce championnat pour renforcer leur statut. On pense à Sofiane Milous (60kg) qui s'impose, non sans difficultés, face au jeune Cédric Revol, et à Pénélope Bonna (-52kg) qui s'est montré suffisamment solide et expérimentée pour aller chercher son quatrième titre national.

D'autres avaient plus à perdre qu'à gagner sur ce championnat, et c'est malheureusement pour eux ce qui c'est passé. Dimitri Dragin battu début de compétition par Adrien Bourguignon, semble définitivement aux abonnés absents, David Larose n'a pas semblé vouloir se faire suffisamment violence pour aller cherc un titre qui semblait lui être promis, et enfin Laetitia Blot laisse filer le titre des moins de 57kg, confirmant qu'elle n'est plus sur la même dynamique qu'en 2014.

 

Au soir de la première journée c'est le Sporting Marnaval qui en tête du classement des clubs grâce aux deux titres de Mélanie Clément et d'Arthur Clerget.


Les résultats

Réagir à cet article

  • robert69 - le 08/11/2015 à 08:16

    Bon c'était super ce weekend à Rouen du beau et grand judo et la Rinnermania ... sans N'Diaye... seule ombre au tableau la finale des -60 qui se termine sur une décision loufoque ...pour le reste en en re-veux

  • Socrate - le 08/11/2015 à 09:37

    Si vous voulez faire un résumé de cette première journée, faites le avec objectivité catégorie par catégorie en parlant des moments forts! Tout d'abord par respect pour l'ensemble des combattants, ensuite pour nous offrir un peu de qualité à vos articles qui il me semble sont de moins en moins pertinents. Je sais que cela demande des moyens et du temps, si cela n'est pas possible, abstenez de mettre certains en avant en oubliant les autres combattants qui sont loin d'être déméritants. Vous pourriez par exemple citer l'étonnant forfait de Pape Doudou N'Diaye, l'élimination de Kermarec... Les "modestes" combattants d'hier ont étaient oui surprenants !

  • mow - le 07/11/2015 à 09:37

    David Larose perd sur Adrien Bourguignon pas sur Adrien Boulanger. Et pourquoi qualifier Guillaume Rivière qui était à deux doigt de sortir Jonathan Allardon de "modeste" ?? Il est encore junior et venait de sortir Chris Gengoul, pourquoi pas le qualifié de "surprenant" ou de "prometteur" ?? "modeste" ce n'est pas super sympa...