Korval et Pavia en or

Judo : les actualités du judo en France et dans le monde / Article / jeudi 24 avril 2014 / source : alljudo


La première journée des championnats d'Europe a été marquée par la domination des Français qui remportent deux médailles d'or et deux médailles d'argent.

Premier titre pour Korval
Loïc Korval était obligé de puiser dans ses réserves dès les premiers tours. Un golden score contre le Belge Van Gansbeke, puis un retournement de situation contre l'Anglais Oates qui menait wazari à mi-combat. Pas l'idéal pour préparer son quart de finale contre l'Ukrainien Zantaraya, mais il en fallait plus pour ébranler Korval aujourd'hui. Sur un rythme infernal il mettait l'ancien champion du monde des moins de 60kg sous l'éteignoir (trois shidos à un) puis, après la pause, il sortait l'Espagnol Uriarte grâce à un yuko inscrit en début de combat sur éri-o-soto-gari.

David Larose avait la mauvaise idée de se blesser au genou lors de l'échauffement matinal. Malgré cela le combattant de Sainte-Gen' passait les tours sereinement avec notamment un gros utsuri-goshi sur le Biélorusse Shershan et un de-ashi-barai plein d'à-propos sur le Russe Pulyaev. Il accédait à la finale en grimaçant mais sans avoir entamé son potentiel physique.

La finale entre les deux rivaux français était intense mais aucun des deux ne parvenait à projeter. Avec son judo d'attaques incessantes, Loic Korval prenait l'avantage aux pénalités et s'imposait par trois shidos à un. Ces deux là auront probablement l'occasion de se retrouver lors des mondiaux l'été prochain, mais en attendant Loïc Korval a réussi son pari de revenir au plus haut-niveau après avoir été obligé de repasser par les championnats de France 2e division il y a quelques mois.

Pavia au-dessus du lot
Championne d'Europe pour la première fois la saison dernière, Automne Pavia a brillamment conservé son titre : makikomi sur l'Ukrainienne Hevondian au 1e tour, okuri-ashi-barai sur la Bulgare Ilieva en quarts, puis une victoire par quatre shidos contre la Roumaine Caprioriu. En finale, elle a pris sa revanche des championnats du monde contre l'Allemande Roper grâce à un modèle de harai-makikomi infligé après 20s de combat. Aujourd'hui elle était nettement au-dessus de la mêlée, mais son esprit est déjà sans doute tourné vers les championnats du monde.

Les regrets de Buchard
Pour ses premiers championnats d'Europe Amandine Buchard remporte une médaille d'argent qui lui laissera sans doute quelques regrets. Après une journée impeccable -malgré un match accroché contre Rosseneu- elle rate le coche en finale contre la Hongroise Cserno. Sur une de ses premières attaques, la Française marquait un gros wazari sur sode. Elle avait peut-être le tort à ce moment là de laisser revenir la Hongroise dans le combat et cette dernière revenait au score sur un joli ko-soto. Un peu dominée sur les mains, Buchard poussait la Hongroise jusqu'au golden score, mais dans le temps supplémentaire elle était sanctionnée d'un shido fatal. Un shido sévère qui mettait un terme brutal à la belle journée de la combattante de Champigny.

En mois de 52kg, Pénélope Bonna n'a pas démérité. Elle passe le premier tour contre l'Ukrainienne avant de coincer contre la Roumaine Chitu, qui l'a contrée en fin de combat. Si la championne d'Europe 2011 montre des signes de retour à un bon niveau il lui reste encore un palier à franchir pour battre les meilleures mondiales.

En moins de 60kg, Vincent Limare passe lui aussi le premier tour, face au Suisse Mickael Iten. avant de s'incliner face au futur finaliste, le Géorgien Papinashvili. Battu d'un yuko (ura-nage), sa prestation sur ses premiers championnats d'Europe est plutôt positive, mais il devra réaffirmer son leadership national s'il veut avoir l'occasion de faire fructifier l'expérience accumulée aujourd'hui lors des prochains championnats du monde.

 


Résultats des championnats d'Europe 2014
Revivez le parcours des Français

Réagir à cet article