Judo : les actualités du judo en France et dans le monde - Article

Fred Yannick Uwase : J'aimerais revivre ces instants magiques Article / mercredi 3 octobre 2012 /


Cet été à Londres, Fred Yannick Uwase est devenu le premier judoka rwandais à participer aux Jeux Olympiques. Découverte.

Fred Yannick Uwase n'a que 18 ans. Inconnu du grand public, ce jeune combattant de niveau régional est pourtant devenu le premier judoka rwandais à disputer les jeux Olympiques. « Une expérience inoubliable et une grosse fierté de représenter mon pays » raconte cet étudiant en Terminale ES. 

Un concours de circonstances
Comment expliquer sa participation aux Jeux de Londres alors qu'il est toujours junior et qu'il n'a jamais marqué le moindre point à la ranking ? On rembobine. Fred Yannick Uwase part en vacances au mois d'octobre avec sa mère au Rwanda. Il dispute « sans le savoir » un championnat qui regroupe tout les pays d'Afrique de l'Est. Le jeune athlète termine deuxième de cette compétition. Repéré dans la foulée par la fédération rwandaise, il est contacté et sélectionné pour les JO. Il participe aux championnats d'Afrique Séniors de Judo, condition sine qua non pour faire partie des athlètes représentants le Rwanda à Londres. Un véritable conte de fées pour le licencié de Sainte-Geneviève. « Fred Yannick Uwase est tout simplement né sous une bonne étoile » affirme Rogério Gomes, son entraîneur.

Les blagues de Riner et la photo avec Parker
Accompagné de ce dernier et bien entouré de sa famille, le jeune homme a réalisé cet été «son rêve de gosse». Si les résultats sportifs n'ont pas été au rendez-vous, avec une élimination dès le premier tour par le brésilien Bruno Mendonça, Fred Yannick « reste satisfait de sa compétition ». La pression ? Il a su la gérer grâce à son entourage et sa mère très présente. Elle lui a demandé « de profiter de cette expérience et de se faire plaisir ». Il faut dire que les conditions étaient réunies. Fred Yannick Uwase et son coach ont séjourné au village olympique à côté des athlètes de l'Equipe de France. Ils partageaient notamment le quotidien des judokas et de ses idoles : David Larose - qu'il a souvent cotoyé à Sainte-Geneviève -, Ugo Legrand et Teddy Riner. « Se retrouver assis à la même table qu'eux, c'est merveilleux. Même dans mes plus beaux rêves je ne pouvais imaginer cela » raconte-t-il. Le regard encore pétillant, Yannick a également été séduit par la « disponibilité et la simplicité de ces grands champions ». Ils se sont comportés comme si ont se connaissaient depuis des années » ajoute-t-il faisant notamment références « aux petites blagues » de Teddy. « Le plus grand judoka de la planète », comme il aime le rappeler, lui a d'ailleurs fait prendre conscience qu'il a réalisé quelque chose d'extraordinaire en représentant pour la première fois le Rwanda aux épreuves de judo des Jeux Olympiques. « Ses paroles m'ont touchées et j'ai ressenti beaucoup de fierté » confesse le jeune homme désormais installé en Suisse.

Toujours accompagné de sa famille et de son entraîneur Rogério Gomes, il a profité de son séjour londonien pour assister à des matchs de handball, de tennis ou de basket, vivants quelques moments mémorables comme sa rencontre avec Tony Parker. Fred Yannick Uwase ne réalise toujours pas qu'il a pu échanger de longues minutes avec le meneur de jeu des Spurs. Il garde d'ailleurs précieusement dans son téléphone la photo avec le meilleur basketteur français.

Passionné de sport et de judo, cet étudiant se consacre aujourd'hui à son baccalauréat. Il reste néanmoins «déterminé à développer le judo au Rwanda et rêve d'en faire un sport aussi médiatisé que le tennis ». La perspective des Jeux Olympiques de Rio en 2016, le séduit également. « J'aimerais revivre ces instants magiques, cette pression dans quatre ans. » C'est tout ce qu'on lui souhaite.

SB



Réagir à cet article