Judo : les actualités du judo en France et dans le monde - Conseils

Perdre du poids rapidement, ce qu'il faut savoir (Partie I) Conseils / jeudi 22 septembre 2011 / source : Budoka Nutrition


Perdre du poids rapidement avant une compétition est une pratique très répandue au judo et dans la plupart des arts martiaux. Est-ce vraiment efficace ? réponse avec le Docteur Stéphane Bermon.

Perte de poids rapide. Les mythes ont la peau dure
En fonction de leur poids, les combattants de judo présentent des niveaux de force et d'agilité très différents. Pour atténuer ces différences, et ainsi équilibrer les chances, les catégories de poids ont été créées dans les années 60, provoquant à l'époque un débat passionné.
Si cette segmentation représente une bonne intention initiale, elle a rapidement généré un effet pervers : une stratégie plus ou moins coordonnée de manipulation du poids, qui vise, dans un premier temps, à perdre du poids rapidement pour se situer à la limite supérieure de la catégorie de poids au moment de la pesée. Le second volet de la stratégie consiste à reprendre du poids avant le début des combats.

Aussi surprenant que cela puisse paraître cette pratique repose sur une croyance empirique perpétuée au cours des générations : combattre dans la catégorie de poids immédiatement inférieure procure un avantage sur son adversaire. Elle est empirique, parce qu'à notre connaissance aucune étude scientifique contrôlée n'a prouvé de façon irréfutable que c'était une stratégie payante en termes de résultats. Certains travaux, menés sur plus de 600 lutteurs, cousins des judokas, ont même démontré le contraire. En effet, ni le poids repris après la pesée, ni les différences de poids à l'intérieur d'une catégorie, ne modifient en rien l'issue du combat en tournois.

Une autre explication, encore plus simple, à la relative inefficacité de cette conduite est qu'elle est tellement répandue qu'elle place finalement tous les compétiteurs à égalité. Si l'efficacité, sur la performance, de ces pertes de poids rapide reste à démontrer, ces manipulations peuvent s'avérer dangereuse pour la santé, surtout lorsqu'elles se radicalisent. Viser une perte de poids rapide est au mieux contreproductif pour la performance et au pire dangereux pour votre santé. Pourtant, force est de constater que ces pratiques radicales sont devenues banales.

Perdre du poids rapidement : Un constat alarmant
On peut regretter que peu d'études existent pour recenser les habitudes de gestion de poids chez les judokas de compétition. Une d'entre elle devrait toutefois retenir notre attention, que nous soyons pratiquants, entraîneurs dirigeants, ou médecins. Cette étude brésilienne publiée en 2010, dans une prestigieuse revue américaine de médecine du sport rassemble plus de 800 compétiteurs des deux sexes âgés de 12 à 46 ans.
Ces sportifs pratiquaient la compétition depuis l'âge de 11 ans en moyenne. Les faits marquants de ce travail colossal sont consignés ci-après :

- 86% des combattants étudiés avouaient avoir eu recours à une stratégie de perte de poids rapide avant le combat. Ce pourcentage grimpait même à 89 % si les poids lourds étaient exclus de la statistique. Ce phénomène affecte de manière égale les hommes et les femmes.

Lire la suite de l’article  'Perdre du poids rapidement (Partie 1)' sur le site de Budoka Nutrition

Article rédigé par le Docteur Stéphane Bermon, médecin du sport et physiologiste de l'exercice à l'IM2S (Institut Monégasque de Médecine et Chirurgie du Sport). Il siège également dans les commissions médicales de diverses fédérations internationales (Athlétisme (IAAF) et Motonautisme (UIM)) et nationales (Cyclisme (FFC), Motocyclisme (FFM) et Football (FFF)).



Réagir à cet article

  • dietsportorleans - le 22/09/2011 à 08:24

    Merci Dr BERMON pour cet excellent article bien documenté et j'espère convaincant pour nos sportifs de combat. Je confirme que je rencontre quotidiennement dans ma pratique para-médicale, des sportifs encore persuadés pouvoir remporter plus de tournois en s'engageant dans une catégorie inférieure à leur poids de forme... mettant leur organisme en souffrance pour finalement terminer blessé prématurément, si ce n'est pas durablement... (la rupture de ligament croisés est parfois associée à ces mauvaises pratiques)