Judo : les actualités du judo en France et dans le monde - Publi-reportage

Le Judogi silhouette par Mizuno Publi-reportage / vendredi 17 decembre 2010 / source : Mizuno


Depuis quelques années Mizuno cherche à développer un Judogi destiné aux 60-66kg plus adapté à leur gabarit, tout en gardant le confort et la qualité de la fabrication japonaise.

Dès 1990, une athlète fait son apparition, Ryoko Tamura Tani (-48kg, athlète Mizuno de 1994 à 2002). Elle finit 3ème pour ses premiers championnats du Monde, preuve de son énorme potentiel. Surnommée « Yawara-chan », elle a été adulée par tous les japonais, judokas et non judokas. Elle devient l' « idole » du Japon et permet même à la fédération Japonaise d'augmenter son nombre de licenciés.

Suite à ce phénomène, Mizuno a développé une coupe féminine plus cintrée, adaptée à la morphologie des femmes mais également des hommes de petits gabarits. Toute la difficulté était là : concevoir un judogi cintré destiné aussi bien aux femmes qu'aux hommes. De vastes études de mesures ont ainsi été menées afin de déterminer les différences de morphologie entre les hommes et les femmes, les moyennes de taille, de tour de poitrine, de tour de taille, de tour de hanches afin de développer le judogi cintré le plus adapté aux femmes et aux petits gabarits.

Ce kimono de judo de compétition, porté par l'équipe féminine du Japon, est fabriqué au Japon et offre une qualité de coton exceptionnelle.

Prix unique pour toutes les tailles 260€
Plus d'informations sur www.mizunoshop.fr 

 

 



Réagir à cet article