Judo : les actualités du judo en France et dans le monde - Article

Tournoi International de Monaco Article / lundi 13 decembre 2010 / source : Fédération Monégasque de Judo


La 17e édition du Tournoi International de Judo de Monaco s'est déroulée le dimanche 12 décembre et a accueilli 149 participants représentant 7 nationalités et 46 délégations.

Si les années précédentes des judokas de niveau mondial étaient présents en Principauté, ce n'était malheureusement pas le cas cette année, la plupart des délégations étrangères étant actuellement en Asie. Pourtant avec 14 000 € de dotations et une organisation rodée depuis 17 ans, le TIJM à des arguments à faire valoir, il lui faudra peut-être se trouver une nouvelle place dans un calendrier international de plus en plus chargé. Du coup, les judokas français en ont profité pour s'adjuger toutes les catégories à l'exception des moins de 81 kg, remportés par l'Italien Carollo et des moins de 90 kg remporté par le Britannique Burns.

-60 kg
Finale : Jérémy Cadoux-Duc (SGS Judo) bat Adrien Raymond (Sucy Judo) - ippon
Jérémy Cadoux-Duc a remporté le tournoi de Monaco pour la troisième fois de sa carrière. Son travail en ne-waza a fait merveille toute la journée, et comme ses autres adversaires du jour, Adrien Raymond n'a pas su y résister.

Place de 3e :
 Victor Leboedec (INJ Pôle France) bat Pascal Belnoue (ASMLF) - ippon
Même s'ils se rencontraient pour la première fois, il n' y avait pas de round d'observation entre Leboedec et Belnoue. Le premier nommé prenait rapidement le combat à son compte et il s'imposait avant le terme sur un joli- ko-uchi-gari.

Place de 3e :
 Kamel Mohamedi (ADJ21) bat Fabio Andreoli (Carabinieri Roma) - ippon 
Face à un Italien malin qui avait réussi le tour de force d'éliminer le local Siccardi au tour précédent, le jeune français Mohamedi (médaillé aux championnats de France juniors en 2008 et 2009) parvenait à l'emporter d'un yuko lors du golden score.

-66 kg

Finale : Kilian Le Blouch (INJ Pôle France) bat Clément Czukiewycz (INJ Pôle France) - waza-ari
Troisième des derniers championnats de France 1e division, Kilian Le Blouch a confirmé sa montée en puissance cette saison en remportant pour la première fois le tournoi de Monaco. En finale, face à Clément Czukiewycz, il trouve la faille à une minute du terme sur un o-osoto-gari compté waza-ari.

Place de 3e :
 Julien Ottaviani (OJN) bat Cédric Lalligant (AM ASNIERES) - ippon
Après un début de combat difficile et malgré une blessure au visage, le Niçois Julien Ottaviani trouve la faille sur un uchi-mata victorieux.

Place de 3e : Adrien Bourguignon (LAGARDERE PARIS RACING) bat Kevin Nanor ( AJ91LM) - waza-ari

-73Kg

Finale : Arnaud Blanc (NICE JUDO) bat Alexandre Tamellin (LAGARDERE PARIS RACING) - ippon
Arnaud Blanc n'a pas tremblé au moment de remporté son deuxième titre à Monaco, après celui obtenu en 2007. En finale il domine son adversaire à grand renfort de sumi-gaeshi avant de l'immobiliser en toute fin de combat.

Place de 3e :
Giovanni Di Cristo (LOMBARDIE) bat Jonathan Allardon (OJN) - waza-ari
Fatigué par ses 6 combats, l'Italien Giovanni Di Cristo, a fait parler son expérience pour venir à bout de la résistance de Jonathan Allardon immobilisé à quelques secondes du terme. 

Place de 3e : Guillaume Chaine (ACBB) bat Guillaume Boy (CANNES JUDO) - ippon sur immobilisation 

-81 kg
Finale : Giovanni Carollo (Carabieneri Roma) bat Vincent Boussiron (France Police) - ippon
La finale entre Vincent Boussiron qui avait remporté tous ses combats par ippon et l'Italien Carollo, qui venait de sortir Quentin Joubert le vainqueur l'édition 2009, s'annonçait prometteuse. Elle allait pourtant tourné court, puisqu'après seulement 13 secondes de combat l'Italien plaçait un o-soto-gari imparable qui lui offrait sa première victoire à Monaco.

Place de 3e : Quentin Joubert (AJ91LM) bat Kévin Lefebvre (OJV) - ippon

Place de 3e : Safouane Attaf (Equipe Nationale du Maroc) bat Guillaume Riou (Dojo îles d'Or)
Le Marocain Attaf, triple Champion d'Afrique (2008, 2009 et 2010), 5e aux championnats du Monde juniors 2002 et actuellement 14e sur la ranking list mondiale, s'impose d'un petit yuko face à Guillaume Riou au terme d'un combat très tactique.

-90 kg
Finale : Andrew Burns (Bath) bat Maxime Aminot (INJ Pôle France) - ippon
Très grand et très athlétique l'Anglais Burns dominait rapidement les débats face à un Maxime Aminot qui combat habituellement dans la catégorie inférieure. Après 39 secondes l'Anglais plaçait un sumi-gaeshi tout en puissance, qui offrait à la délégation britannique sa seule médaille d'or de la journée.

Place de 3e : Roman Wolska (France Police) bat Sylvain El Faiz (Essonnes) - ippon

Place de 3e :
 Walter Facente (Carabinieri Roma) bat Eric Mercier (OJN)

- 100 kg
Finale : Maxime Clement (Franche Comté Judo) bat Neddy Girard (France Police) - ippon
Entre deux combattant habitués à se rencontrer, l'avantage psychologique était clairement du côté de Maxime Clément victorieux de leurs trois dernière confrontations. Le Franc-Comtois ne tardait pas à concrétiser sa supériorité actuelle, puisqu'après une minute de combat il ipponisait le Niçois sur un joli uchi-mata.

Place de 3e : Jonas Savatie (INJ Pôle France) bat Kevin Soyer (US ORLEANS) - ippon sur uchi-mata

Place de 3e :
 Jonathan Leininger (France Police) bat Baboukar Mane (CD13) - waza-ari

+ 100 kg
Finale : Cyrille Maret (Levallois SC) bat Thomas Sinsou (Olympic Judo Nice) - ippon
Combattant pour l'occasion en +100 kg, Cyrille Maret, qui n'a pas été retenu pour la tournée asiatique, s'est offert un peu de réconfort en remportant le tournoi face à l'un des meilleurs poids lourds français, Thomas Sinsou. En finale, le champion du monde juniors 2008 s'impose avec la manière sur un joli tomoe-nage.

Place de 3e :
 Cédric Medeuf (Chilly Mazarin) bat Pascal Paupert (ACBB) - ippon en contre

Place de 3e :
 Pierre Ciaravino (Maisons-Alfort) bat Mohamed Belhadji (Montreuil) / ippon sur o-uchi-gari  



Réagir à cet article

  • GARLABAN - le 13/12/2010 à 04:43

    Bravo à A.BOURGUIGNON pour sa 3° place en moins de 66.Pour son premier tournoi en seignors et dans la cathegorie des moins de 66 c'est très bien.