Judo : les actualités du judo en France et dans le monde - Article

Korval avait la rage Article / dimanche 12 septembre 2010 / source : alljudo.net


En attendant le tournoi open, la médaille de bronze de Loïc Korval (66 kg) a clôturé de belle manière la moisson française. Déception pour Frédérique Jossinet qui doit se contenter de la 5e place.

La bonne surprise du jour est venue de la médaille de bronze de Loic Korval qui, avec son énorme tempérament et son judo toujours en mode ‘attaque', a su se frayer un chemin dans un tableau un rien effrayant. Après avoir éliminé le Turc Mehmet Durmaz, l'Ukrainien Sergii Drebot, le Coréen Joo-Jin Kim et le Hongrois Miklos Ungvari, le Français s'est incliné aux drapeaux face au Japonais Junpei Morishita, au terme de huit minutes d'un combat d'une rare intensité. Après cette énorme débauche d'énergie et cette défaite forcément frustrante, Korval à eu le mérite de trouver les ressources pour aller chercher, avec ses tripes, une médaille de bronze face à l'Ouzbek Mirzohit Formonov. La marque d'un champion.

Avec ce premier podium mondial, le pensionnaire de l'ACBB s'inscrit dans la lignée de Larbi Benboudaoud et Benjamin Darbelet, perpétuant la tradition française en -66 kg. Pourtant, malgré cette médaille qui jalonne une étape importante dans sa progression, Korval n'a pas encore réalisé tout son potentiel. Parmi les éléments qu'il doit encore améliorer on peut citer, sans être offensant, la gestion du combat, les préparations d'attaques et, dans une moindre mesure, le kumi-kata. Il a deux ans devant lui pour travailler ses points faibles et être prêt pour aller chercher ce titre olympique qui avait échappé de peu à Benboudaoud en 2000 et à Benjamin Darbelet en 2008.

A 34 ans, Frédérique Jossinet (5e) a toujours le niveau pour décrocher un titre mondial, mais malheureusement, aujourd'hui, elle n'a pas eu l'emprise nécessaire sur les évènements pour qu'ils tournent en sa faveur. Battue en demi-finale à 7s de la fin, alors qu'elle menait face à la championne olympique Alina Dumitru, elle a reproduit ce scénario catastrophe pour la médaille de bronze, cédant à 1m30 de la fin face à la Brésilienne Sara Menezes. S'il est difficile d'expliquer ce type d'erreur de la part d'une combattante aussi expérimentée que Jossinet, on espère simplement que cela lui donnera envie de s'offrir une sortie plus glorieuse l'année prochaine à Paris.

David Larose et Pénélope Bonna battus respectivement par le Polonais Pawel Zagrodnik, et par l'Allemande Romy Tarangul, n'ont pas évolué au niveau auquel on les attendait. Quant à Laetitia Payet, elle s'est inclinée logiquement face à la future vainqueur médaille d'argent, la Japonaise Tomoko Fukumi.

Avec cinq médailles (2 or, 3 bronze) la France termine deuxième nation, loin derrière le Japon (8 or, 4 argent, 6 bronze) mais avec une avance confortable sur les autres pays (voir le classement par pays). Si la France n'avait pas les moyens de rivaliser avec une équipe du Japon absolument intouchable sur ses terres, et qui profite pleinement de la présence de deux athlètes par catégorie, on regrettera qu'au moment où l'équipe masculine refait surface avec quatre médailles, l'équipe féminine passe à coté de son sujet, alors qu'elle avait certainement les moyens de faire mieux.


Tableau des médailles
Vidéos des championnats du monde de judo 2010
Photos des championnats du monde de judo 2010

Réagir à cet article