Judo : les actualités du judo en France et dans le monde - Article

World Cup de Madrid Article / dimanche 6 juin 2010 / source : alljudo.net


Le World Cup de Madrid (ESP) s'est déroulé les 5 et 6 juin. Résultats, tableaux et commentaires.

La victoire aux championnats d'Europe de Sofiane Milous semble avoir décomplexé les -60 kg français qui ont brillé ce week-end à Madrid. Le champion de France Issam Nour décroche le bronze au terme d'une journée durant laquelle son engagement et ses o-soto-gari en reprise de garde ont fait merveille. Malheureusement pour lui, en demi-finale, il s'est heurté à un autre Français, Lilian Barreyre. Connu pour ses qualités techniques, - il possède notamment un exceptionnel uchi-mata- le Franc-Comtois semblait jusqu'à présent un peu court physiquement, mais ce manque semble en passe d'être comblé. Battu par Nour en demi-finale des championnats de France, il a pris sa revanche de très belle manière sur un enchainement uchi-mata / ko-soto-gake. En finale, en revanche il n'a rien pu faire face au Japonais Hirofumi Yamamoto. (voir la vidéo)

En moins de 66 kg, la belle surprise est venue de Maxime Le Goanvic qui aura sans doute un rôle à jouer dans cette catégorie dans les mois et les années à venir. Après avoir battu au premier tour le Géorgien Merebashvili, il s'est offert une victoire de prestige face au champion d'Europe Sugoi Uriarte, qui évoluait pourtant à domicile, avant de s'ouvrir les portes des demi-finales en battant le néerlandais De Jong. Après ces trois gros combats le judoka de Chilly-Mazarin a un peu baisser de pied, et il s'est incliné en demi-finale face au futur vainqueur, le Letton Deniss Kozlovs, puis en place de 3e face au Russe Pulyaev.

Depuis sa très bonne saison 2009, qui l'avait conduit jusqu'au Masters, Mohamed Riad (2e, en -73 kg) n'avait pas fait beaucoup d'apparitions. Il signe son retour sur la scène internationale avec une deuxième place, obtenue après avoir notamment battu le solide Estonien Rothberg. Seul bémol de sa compétition, sa défaite en finale où il explose dès la première minute de combat sur un ko-uchi-gari d'école du Tchèque Jezek. (voir la vidéo)

En -81 kg, les Français n'ont pas été à la fête : Antoine Jeannin doit se contenter de la 7e place, Vincent Boussiron est éjecté dès le premier tour par le Japonais Nakai et Laurent Salomon est disqualifié, alors qu'il menait face à l'Espagnol Nacimiento, après que son lecteur Mp3 soit tombé de sa veste de kimono ! Quant à Loïc Pietri, qui disputait sa première compétition depuis son titre mondial juniors, et qui entre-temps a été opéré des adducteurs, il a débuté son apprentissage chez les seniors de manière un peu rude face au Brésilien Flavio Canto. Toujours prêt pour le combat, le Français a tenté sa chance, mais il n'est jamais parvenu à installer correctement ses mains, et il s'est fait contrer sèchement alors que la première minute de combat n'était pas encore terminée. Heureusement pour lui, il n'aura pas le temps de cogiter puisqu'il sera du World Cup au Portugal la semaine prochaine.

En -90 kg, ni Ludovic Gobert, ni Alexandre Lhomme, ni Massanba M'Baye ne sont parvenus à passer le premier tour et la sensation est venue du Brésilien Tiago Camilo qui a éclaboussé le tableau de toute sa classe. Cinq combats pour autant de ippons, avec notamment, en demi-finale, un énorme contre sur le Grec Ilias Iliadis, on en redemande.

On le croyait à la retraite... c'est en tout cas ce qu'il avait annoncé un peu vite cet hiver, mais le champion olympique Irakli Tsirekidze est toujours là et il s'impose dans sa nouvelle catégorie des -100kg. Christophe Humbert, battu par le Géorgien dès le premier tour, pourra témoigner que malgré son break de quelques mois Tsirekidze un toujours un gros client.

Thomas Sinsou (5e en +100 kg) continu de se montrer régulier à l'international. Après être sorti sans encombre de son quart de tableau, avec notamment un joli enchainement o-uchi-gari / tai-otoshi lors du deuxième tour face au Letton Osnacs, il a subi la loi de deux adversaires plus lourds que lui, le Brésilien Rafael Silva en demi-finale et l'Espagnol Angel Parra pour le bronze. En dépit de sa régularité, le Niçois ne semble pas encore tout à fait prêt pour battre les tout meilleurs mondiaux.

 


Classement par pays
Les vidéos du World Cup de Madrid de Judo

Réagir à cet article